11 C
Tunisie
mercredi 21 octobre 2020
Accueil Actualités Tataouine : Les des agents de la société de l’environnement, à leur...

Tataouine : Les des agents de la société de l’environnement, à leur tour, en sit-in

Les agents de la société de l’environnement, de plantation et de jardinage à Tataouine ont observé, mercredi, un sit-in devant le siège du gouvernorat pour réclamer le versement de leurs salaires au titre des mois d’août et septembre, après que la société a suspendu ses activités depuis juillet dernier à cause des protestations des ouvriers.
Selon les représentants des syndicats des ouvriers de la société, ce sit-in fait partie d’une série de mouvements de protestation entamés depuis janvier 2018 pour revendiquer les droits professionnels des ouvriers.
La société de l’environnement, de plantation et de jardinage de Tataouine est le premier employeur dans la région avec un personnel composé de 2500 ouvriers et cadres et qui devait être consolidé par 500 nouveaux employés dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord d’El Kamour signé en 2017 entre le gouvernement des sit-inneurs.

- Publicité-

1 COMMENTAIRE

  1. S’agit-il d’un gouvernement très faible pour prendre des décisions qui puissent rendre justice à tous les contribuables citoyens Tunisiens ? Des milliers, si non des dizaines de milliers de prétendus chômeurs ou non qui veulent toucher des salaires aux dépends des contribuables, pour ensuite monter des affaires personnelles en parallèle. Jusqu’à quand le simple contribuable citoyen va subir les néfastes retombées du banditisme et des sit-in orchestrés. Allons voir le coût des salaires et sa correspondance avec le rendement au profit ou à perte pour tous les Tunisiens. Nous en avons marre des mains tremblantes. Le peuple Tunisien est victime de plusieurs mauvaises manœuvres, soit par incompétence des spécialistes désignés soit pour des raisons cachées au grand public. Feu BCE a critiqué ceux qui étaient avant lui et n’a pas résolu le problème. Les autres chefs des gouvernements successifs ont buté aux obstacles du phosphate et des carburants. Les choses se déroulent comme si le pays est gouverné par des fantômes. Les services de renseignements n’ont-ils pas identifié les maîtres chanteurs qui font danser les successifs gouvernements ? Est-il possible d’essuyer défaite après une autre ? Est-il normal qu’un nombre limité de mercenaires guidés par des marionnettes téléguidées puissent faire la pluie et le beau temps en Tunisie libre et indépendante ? Un problème mal posé, a causé des désastres qui vont être supportés par les innocentes futures générations Tunisiennes. Nos enfants et petits enfants vont payer pour les marionnettes et leurs mercenaires. Dommage et 1000 Dommages. Passe, passe le temps, il n’y aura plus pour très longtemps. Mais les Tunisiens ont une histoire et ont la peau et la tête dures pour baisser facilement les bras devant les difficultés qu’ils peuvent résoudre et maîtriser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,330SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles