AccueilLa UNETerres domaniales pour les Qataris: Mechichi précise!

Terres domaniales pour les Qataris: Mechichi précise!

Qu’il l’ait dit ou que les propos qui lui ont été prêtés au sujet de l’attribution de terres domaniales aux Qataris aient été mal compris ou encore mal interprétés, le fait est que le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a , dans  tous les cas de figure, jeté un pavé dans la mare. Et il s’est littéralement vu contraint de rétablir la vérité.   

- Publicité-

Dans une déclaration aux médias, en marge de l’ouverture de la 5e édition de la conférence « Tunisia digital summit », il a précisé qu’il avait souligné, dans un entretien accordé au journal qatari Lusail New, l’impératif de lever les restrictions sur les investissements étrangers, pas seulement qataris, en permettant à ce titre la location des terres domaniales dans le cadre de contrats de longue durée.

Accordé en marge de sa visite au Qatar effectuée du 29 au 31 mai dernier, cet entretien a suscité une vague de critiques sur les réseaux sociaux. Certains ont estimé que la cession des terres domaniales aux Qataris constitue une « ligne rouge » et « une atteinte à la souveraineté nationale ».

Cet épisode n’en a pas moins jeté une ombre sur la visite de trois jours du chef du gouvernement à Qatar où de part et d’autre, l’accent a été mis  sur l’importance des liens de fraternité étroits unissant les deux pays et la nécessité de les renforcer davantage dans tous les domaines et d’œuvrer en vue d’augmenter le volume des investissements qataris en Tunisie et d’en diversifier les domaines.

Le Premier ministre et ministre de l’Intérieur du Qatar a affirmé, au demeurant le soutien continu de Qatar à la Tunisie pour l’aider à surmonter les difficultés conjoncturelles auxquelles elle est confrontée en raison, notamment, des incidences préjudiciables de la pandémie de la Covid-19.

Il a également salué le succès de la Tunisie dans de nombreux secteurs, citant en particulier celui de la formation professionnelle, exprimant la volonté du Qatar d’attirer davantage les compétences tunisiennes notamment, dans les domaines du tourisme, de la médecine, de l’ingénierie et des technologies de l’information, d’autant plus que le pays s’apprête, a-t-il dit, à accueillir la Coupe du Monde de football de 2022.

Les terres domaniales, une permanente pierre d’achoppement

De tous temps, les terres domaniales qui, faut-il le savoir, appartiennent au domaine privé de l’Etat, ont aiguisé toutes les convoitises  de par la qualité qui s’attachait à leur nature, leur rendement et les modes de leur exploitation, hérités des colons. Le problème a pris des allures funestes avec le soulèvement de janvier 2011. Bien des riverains de ces terres ont vite fait de prendre d’assaut et de se les approprier tirant parti de l’absence de l’Etat dans de vastes segments du territoire de la République.

Leur récupération par les autorités publiques et les services du ministère de tutelle se fait à très petit trot et au compte-gouttes comme le démontrent les périodiques communiqués de presse du ministère annonçant le retour dans le giron de l’Etat de petites parcelles de quelques hectares.

Sachons que les  terres domaniales proviennent notamment de la liquidation des terres habous, des opérations de rachat des terres ayant appartenu aux étrangers (en vertu de conventions bilatérales datant de 1957 à 1963 avec les pays concernés), de différents modes d’acquisition (successions vacantes, terres sans maître, etc.) et, pour la plus grande part, de la nationalisation des terres agricoles en application de la loi du 12 mai 1964.

Depuis l’indépendance, et surtout depuis 1964, les terres domaniales ont fait l’objet de plusieurs réformes plus ou moins réussies dans le but de garantir leur exploitation optimale. Toutefois, rien ou si peu a été fait dans le cadre de la stratégie et de la politique arrêtées pour garantir une contribution optimale de ce patrimoine national au développement agricole et au développement économique et social du pays. Une stratégie qui s’articule autour d’axes dont la consolidation des fermes domaniales qui donnent des résultats satisfaisants et qui ne nécessitent pas un effort supplémentaire d’investissement, la  confirmation des entités qui ont exécuté des projets de développement et qui sont gérées dans de bonnes conditions, la restructuration des fermes  qui nécessitent des investissements de mise en valeur et/ou qui n’ont pas réalisé des résultats économiques satisfaisants et la cession des petites parcelles domaniales dispersées aux exploitants actuels, aux techniciens ou aux jeunes agriculteurs moyennant une location pour une durée de 25 ans renouvelable.

2 Commentaires

  1. Brabbi quels liens de fraternité unissant les deux pays !Vous avez oublié que Qatar était la cause de la destruction de la Tunisie et des pays arabes. Notre dignité ne se vend pas, notre salut, c’est dans le travail, rien que dans le travail, la production et la sincérité. il faut s’y mettre et reconstruire petit à petit le pays tout en nettoyant les institutions publiques et privées de la corruption et de la mauvaise gestion.

    Pour les domaines de l’Etat, il faut mettre à la tête des militaires compétents pour les réformes, la relance de la production en assurant une bonne gestion. Il faut arrêter de tendre les mains de mendiant pour boucler le budget, il y a d’autres moyens efficaces comme par exemple l’encouragement de la dispora à épargner en Tunisie dans des comptes de vevises rémunérés, je suis certain qu’il y a des tunisiens résident à l’étranger qui aiment leur pays et qui veulent contribuer à la relance, il suffit que le gouvernement fait le premier pas et divulguer une loi pour la rémunération de l’épargne en devises.

  2. Si le gouvernement Mechichi cède des terres domaniales (location ou vente) aux étrangers, il reconnaît l’incompétence des tunisiens à exploiter leurs terres et d’en tirer profit.
    En plus c’est une mesure humiliante pour la dignité des tunisiens dont beaucoup sont mort pour libérer ces terres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,850SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles