AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelTerrorisme-Une deuxième fuite des enquêtes sur le meurtre de Chokri Belaid

Terrorisme-Une deuxième fuite des enquêtes sur le meurtre de Chokri Belaid

L’un des terroristes arrêtés dans les meurtres de Chokri Belaid et Mohammed Brahmi aurait reconnu , selon le site Haqaeqonline , que Lotfi Ezzine leur avait transmis les PV des interrogatoires sur le meurtre de Chokri Belaid sur une clé USB .

Il est à rappeler que Abderraouf Talbi, arrêté le 4 août 2013, lors de l’assaut d’une maison à El Ouardia par la Brigade antiterroriste, et impliqué dans l’affaire du dépôt d’armes découvert à Mnihla, a révélé, lors de son interrogatoire par le juge d’instruction, que Lotfi Ezzine, l’un des suspects dans le meurtre de Chokri Belaïd toujours en fuite, lui a rendu visite, ainsi qu’à ses camarades à Raoued après l’arrestation de Saber Mechergui et leur a remis le CD où il y a le détail des recherches menées dans l’affaire .

La fuite de Lotfi Ezzine, lors de la descente de la police dans une maison , il y a deux semaines, à Sousse a suscité des interrogations. Et des observateurs ont penché que Lotfi Ezzine pourrait être un agent de liaison entre des responsables en charge du dossier de l’enquête et les terroristes qui étaient en train de se déplacer et d’agir en toute connaissance de cause .

Pour sa part le porte-parole du Ministère de l’Intérieur a nié toute responsabilité de son ministère dans l’affaire de la fuite des PV de l’interrogatoire des accusés de l’assassinat de feu Chokri Belaïd.

Mohamed Ali Aroui a ajouté que le Ministère de l’Intérieur a été le premier à révéler la fuite des PV en question au lendemain de l’arrestation des terroristes à Al Ouardia et l’arrestation d’Ezzedine Abdel Laoui, précisant , dans ce même contexte, que le CD contenait les PV de l’interrogatoire préliminaire et devant le juge d’instruction , or son département n’était en possession que des interrogatoires préliminaires , laissant entendre qu’une autre partie serait responsable de la fuite .

Me Nizar Snoussi ,porte-parole de l’instance de défense du martyr Chokri Belaid ,rejette la thèse que les avocats soient derrière cette fuite, car les suspects disposaient du CD bien avant que le dossier de l’enquête soit remis à la défense et accuse une partie officielle au sein du ministère de l’Intérieur ou de celui de la Justice, d’être derrière ces fuites .

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,998SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -