AccueilLa UNETourisme : Un poussif mais salutaire retour du balancier !

Tourisme : Un poussif mais salutaire retour du balancier !

Les touristes reviennent mais pas autant que les Tunisiens le souhaitent.  Cependant, rapportés à ceux de 2020 et 2021, les flux de visiteurs doivent jugés à l’aune d’une progression qu’on ne peut pas ne pas saluer, d’autant qu’elle serait annonciatrice de chiffres  qui graviteraient dans le giron de ceux de 2010.

Pour l’heure et jusqu’à la date du 30 juin 2022, la Tunisie a  accueilli plus de 2 millions 102 mille 321 touristes de différentes nationalités, soit une hausse de 104% par rapport à la même période de l’année 2021. Des chiffres annoncés par le directeur général de l’Office National du Tourisme Tunisien (ONTT), Nizar Slimane, qui a surtout estimé  qu’environ plus de 4 millions 750 mille touristes sont attendus au cours de l’année 2022, soit une progression de plus de 100% par rapport l’année écoulée.

Dans cette configuration, le marché français reste l’un des principaux marchés touristiques pour la saison actuelle, étant noté  que 302 mille 293 touristes de l’Hexagone s ont visité, jusqu’au 30 juin 2022, la Tunisie.

Il est talonné par  le marché libyen avec environ 815 mille 83 touristes, durant la même période, contre 473 mille 875 touristes, soit une hausse atteignant 72%.

Le DG de l’ONTT a dévoilé que les Allemands et les Tchèques sont présents sur le marché tunisien, avec l’arrivée, jusqu’au 30 juin 2022, de 57 mille touristes allemands (soit une progression de 680% par rapport à la même période 2021) et 29 mille 290 touristes tchèques (soit une hausse de 358,8%).

Pour le marché algérien, et  malgré la fermeture des frontières terrestres entre les deux pays pour les non-résidents, la Tunisie  est parvenue à accueillir  environ 54 mille 572 touristes, contre 6 mille 563 touristes ayant visité le pays en 2021.

S’agissant des recettes touristiques, elles s’élèvent à 1234,2 MD, contre 800,3 MD en 2021, soit une hausse de 54,2%.  Les recettes, elles, ont atteint 378 millions d’euros jusqu’au mois de juin 2022, contre 242 millions d’euros en 2021, soit une évolution de 56,2%.

 Le nombre de nuitées s’est élevé, jusqu’au 30 juin 2020, à 4 705 947, contre 1 809 810 nuitées en 2021, soit une hausse de 160%, alors que celui des lits exploités actuellement a atteint 167 150 lits contre 141 810 lits en 2021.

Explication du DG de  l’ONTT ; ce sont  les problèmes du secteur de l’aviation au niveau international et les difficultés auxquelles fait face les transporteurs aériens, suite aux grèves successives de leurs employés qui ont empêché les touristes de visiter la Tunisie, contrairement aux informations évoquant une certaine réticence des touristes de visiter la Tunisie pour passer leurs vacances.

« La destination tunisienne reste la préférée de certaines nationalités », a-t-il assuré.

Une évolution en peau de léopard

L’affluence des touristes n’est pas uniformément répartie entre les sites du littoral. Les zones de Nabeul et de Hammamet, par exemple, ont enregistré l’arrivée de près de 170 mille touristes depuis le début de l’année en cours jusqu’au 20 juin dernier.  Il s’agit d’une augmentation estimée à 150pc en comparaison avec l’année précédente, a  relevé le commissaire régional au tourisme à Nabeul.

La région a également enregistré une évolution du nombre des nuits passées, soit 480 mille nuits contre 145 mille l’année dernière. Selon la même source, la plupart des hôtels ont été rouverts après une fermeture à cause de la pandémie Covid-19. Les services d’inspection au niveau du commissariat régional au tourisme à Nabeul poursuivent les préparatifs pour assurer le respect des normes d’hygiène et de sécurité ainsi qu’une meilleure qualité des prestations, a notamment assuré la même source.

A Mahdia, en revanche, le nombre de visiteurs ayant séjourné dans les unités hôtelières durant la période entre le 1er janvier et le 20 juin 2022, a atteint 52712 personnes, contre 67189 visiteurs durant la même période de l’année 2019, soit une baisse de 21,6 %.

Les Tunisiens, de l’intérieur et ceux résidant à l’étranger, représentent 37% du nombre de visiteurs, alors que les marchés traditionnels, à l’instar du marché allemand, avec 16% des nuitées passées, annoncent leur retour à un rythme pondéré.

Dans ce sens, le marché français et certains marchés d’Europe de l’Est, ont représenté 9 % du total des nuitées passées au cours de ladite période.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,004SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -