AccueilSportTunis-CAF : La FTF déboutée de son recours et sommée de présenter...

Tunis-CAF : La FTF déboutée de son recours et sommée de présenter des excuses avant le 31 mars

Le Tribunal arbitral du sport a décidé de ne pas répondre favorablement au recours déposé par la Fédération tunisienne de football. Cette dernière a jusqu’au 31 mars pour présenter des excuses à la CAF sous peine de disqualification de la CAN-2017.

- Publicité-

Le recours déposé en février par la Fédération tunisienne de football (FTF) pour suspendre les sanctions imposées par la Confédération africaine de football (CAF) lors de la CAN-2015 n’a finalement pas trouvé d’issue favorable. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rendu jeudi 5 mars une décision négative.

« Après avoir considéré la requête de la FTF et les observations de la CAF, le TAS a délivré une ordonnance rejetant la requête d’effet suspensif, étant donné qu’à ce stade la FTF ne subit pas de dommage irréparable vu que la participation de l’équipe nationale de Tunisie à la CAN 2017 n’est, pour l’heure, pas refusée », a statué le TAS dans un communiqué cité par France 24..

En d’autres termes, la Fédération tunisienne va donc devoir présenter ses excuses d’ici le 31 mars à la CAF sous peine de disqualification de la prochaine Coupe d’Afrique des nations. Des excuses officielles exigées à la suite du comportement de l’équipe tunisienne lors du quart de finale de la CAN-2015 perdu face à la Guinée équatoriale (2-1 a.p.) : les Aigles de Carthage avaient alors accusé la CAF de partialité après avoir été éliminés sur un penalty très contestable en faveur du pays-hôte.

La FTF a dû régler le montant des dégâts causés au stade par ses joueurs ainsi qu’une amende de 50 000 dollars « pour le comportement insolant, agressif et inacceptable des joueurs de l’équipe nationale de Tunisie ainsi que des officiels tunisiens lors du match ».

Le président de la FTF, Wadie Jary, avait alors démissionné de la Commission d’organisation de la CAN au sein de la CAF, pour signifier son mécontentement. La Confédération africaine avait ensuite suspendu Jary de toutes ses activités au sein de l’instance et demandé à la Fédération tunisienne des excuses, que la FTF a refusé de présenter, estimant qu’elle n’avait « pas fait outrage à la CAF ».

Par ailleurs, l’arbitre du match en question, le Mauricien Seechurn Rajindrapasard, a pour sa part été suspendu six mois par la CAF le 3 février dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,857SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles