AccueilActualitésTunis : « Le législateur tire fierté de la peine de mort...

Tunis : « Le législateur tire fierté de la peine de mort », selon Lazhar Akremi

Dans une déclaration exclusive accordée à Africanmanager, Lazhar Akremi, avocat et homme politique tunisien nous a déclaré que l’adoption de l’article 21 de la Constitution maintenant implicitement la peine de mort, doit être regardée comme une expression de « fierté » de la part du législateur.

- Publicité-

Les députés auraient dû abolir la peine capitale au lieu d’en confirmer le maintien, a-t-il ajouté soulignant que la Constitution n’en est pas une si elle regroupe les lois, ce qui est normalement la vocation d’un code, et dans le cas de l’espèce, le code pénal.

En ce qui concerne l’interruption volontaire de grossesse (IVG) constitutive de l’un des « cas extrêmes », mentionnés par l’article 21 et définis par la loi, Lazhar Akremi nous a expliqué qu’il ne peut y avoir recours qu’en cas de danger menaçant la vie de la mère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,562SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles