AccueilActualitésTunisie : La production des ICF diminue à cause des sit-in.

Tunisie : La production des ICF diminue à cause des sit-in.

Totalement exportatrice, la Société les Industries Chimiques du Fluor (ICF) est très peu connue sur la BVMT. Ses principaux actionnaires sont des hôteliers, avec en tête la famille de M’Hamed Driss et ses hôtels, Tijani Chelli et l’Armico où l’on retrouve les mêmes hôteliers et la saoudienne Dallah Al-Baraka. La société a été créée en 1971 avec pour objet la production et la vente à l’exportation de fluorure d’aluminium.  L’usine a été construite à Gabès dans le cadre d’un contrat de fourniture d’usine clé en main en date du 8 Décembre 1973.  Elle a été mise en service, en juin 1976. A l’origine, l’intégralité du chiffre d’affaires de la société était réalisée à l’exportation jusqu’à l’exercice 2009 où elle a commencé à vendre l’anhydrite  aussi bien à l’export  que sur le marché local, et ce suite à la réalisation d’un projet de valorisation de ce déchet industriel.

- Publicité-

Son résultat de l’exercice 2010 était déficitaire de 203 502 dinars. Cela n’a pas trop changé, à la fin du premier semestre de 2011 et s’aggrave même à -554219 DT. Son flux de trésorerie provenant de l’exploitation était, à la même période, négatif de 2,397 MDT. Au 3ème trimestre de cette année, les revenus de l’ICF régressent encore de 11 millions de tonnes à 8,2 MT. Le management de l’entreprise explique cette La baisse par une «activité surtout perturbée par des sit-in organisés par des demandeurs d’emploi dans la zone industrielle de Gabès et par l’arrêt des approvisionnements d’acide et d’oléum provenant du Groupe Chimique Tunisien».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,452SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles