AccueilLa UNETunisie : Les concours financiers étrangers. Et après ?

Tunisie : Les concours financiers étrangers. Et après ?

Visiblement,  en l’absence d’investissements étrangers conséquents depuis le déclenchement de la Révolution du 14 janvier, la Tunisie trouverait meilleure grâce auprès des bailleurs de fonds, qu’ils soient institutionnels ou étatiques. Si bien que les offres d’aides financières n’ont de cesse d’être généreusement faites aux nouvelles autorités tunisiennes pour les aider à mener à bon port la transition démocratique.

- Publicité-

La BAD, Banque Africaine de Développement, qui a son siège à Tunis, est sans doute l’institution qui a offert le plus pour aider la Tunisie. Son président, qui doit rencontrer, ce lundi, le Premier ministre tunisien, a annoncé récemment à Addis Abeba, que son institution se proposait d’accorder  à la Tunisie un concours financier d’un montant de 1,2 milliard de dollars. La somme ne manque de surprendre, même si la fin à laquelle elle est destinée n’a pas été dévoilée, et le président de la BAD préfère entretenir le mystère, vraisemblablement jusqu’à son entretien avec Béji Caied Essebsi.

Le fait est que force est de se demander si un gouvernement provisoire a vocation à s’engager sur un pareil montant alors qu’il est inscrit dans les faits, parce que la loi ne dispose pas autrement, que le cabinet de transition ne devrait pas aller au-delà du 24 juillet 2011.

Une indication fort pertinente irait dans ce sens : c’est l’affirmation par le Premier ministre du gouvernement provisoire que ce dernier a reçu des offres d’aides extérieures, mais il a décliné ces propositions, profondément convaincu que la Tunisie est capable de régler ses problèmes par elle-même et que toute aide étrangère doit s’inscrire dans le cadre de projets futurs. Le Premier ministre parlait du projet de lutte contre le chômage fondé sur quatre axes : l’emploi, le développement régional, la dynamisation de l’économie et l’octroi d’aides sociales via un « financement exclusivement tunisien ou volontaire par des entreprises nationales ».

C’est à se demander si l’aide de 100 millions de dollars proposée par l’Algérie et que la Tunisie semble avoir acceptée ne relève pas de cette logique.
Il n’en demeure pas moins que la Tunisie, qui a différé la sortie programmée sur le marché financier international en 2011, ne cherche point à accabler le prochain gouvernement par un surcroît de dettes, préférant attirer de nouveaux flux d’IDE, ou à tout le moins fournir aux investisseurs étrangers existants le climat les rassurant sur la sécurité de leurs investissements.

De toute évidence, semblable démarche est rigoureusement tributaire des conditions dans lesquelles les investisseurs pourraient être fondés à maintenir en l’état l’acte d’investir, et ce à l’abri des perturbations de divers ordres, qu’il s’agisse de grèves, de sit-in, ou encore de blocages de sites de production.
Ceci considéré , il faut comprendre que la Tunisie est peu encline à accumuler les dettes et crouler encore plus et plus longtemps sous le poids du service de la dette, sachant, comme le souligne les analystes du site « mondialisation.ca », entre autres, uniquement pour les intérêts, la Tunisie doit débourser pour 1245 Millions de DNT, soit le poste le plus important après l’Education !  D’autant que, pour l’année 2009, les créanciers réclament à la Tunisie 19 623,9 MTND (69.03% du stock de la dette) d’intérêts sur la dette extérieure du pays.

De tout cela, les gouvernements de la Tunisie, qu’ils soient provisoires ou issus d’élections, doivent tenir impérativement compte, car enfin, l’essentiel est moins de remettre en marche la machine économique sur le court terme que de créer les conditions d’un développement pérenne à la faveur duquel il sera possible et durable d’offrir des emplois et des opportunités d’investissement, et partant, d’une croissance pour laquelle les Tunisiens et leur économie seront bien outillés, pour peu que les effets secondaires de la Révolution se mettent à s’estomper.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,573SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles