AccueilLa UNEUn livre, qui devrait intéresser la CDG et son ministre du Plan...

Un livre, qui devrait intéresser la CDG et son ministre du Plan Samir Saied

« Depuis 2011, la croissance économique s’est essoufflée. Le taux de croissance s’est ainsi établi à

- Publicité-

1,7% sur la période 2011-2019. Le taux d’investissement est demeuré faible par comparaison à des pays de même niveau de revenu ou hautement performants. La crise sanitaire en 2020, le télescopage entre le choc d’offre – dû au confinement et à la rupture du commerce extérieur – et le choc de demande – en raison de l’effondrement des revenus et des anticipations pessimistes – ont aggravé la situation sans en déformer toutefois la structure productive de l’économie nationale ».

Dans sa présentation du livre, Forex indique que « la pandémie du Covid-19 a durement impacté la Tunisie et entraîné un ralentissement économique sans précédent. Le PIB réel s’est contracté de 8,8% en 2020. Il s’agit du ralentissement économique le plus important depuis l’indépendance de la Tunisie. Dans ce contexte, la crise des finances publiques a posé des contraintes exorbitantes quant à la soutenabilité et à la viabilité de la dette publique et externe à moyen terme. De plus, de nombreuses incertitudes entachent l’avenir d’où la nécessité de repenser les politiques macroéconomiques de court terme et surtout les stratégies de sortie de crise à moyen terme dans un contexte où les contraintes institutionnelles sont, de longue date, pénalisantes en Tunisie. Enfin, la pandémie du Covid-19 a remis en cause la vision jusque-là partagée de l’économie et a mis en exergue les limites de notre connaissance et l’efficacité des politiques conjoncturelles et structurelles ».

–        Des solutions opérationnelles et des scénarios de sortie de crise

Ces constats ont été faits par le Forex, un Think Tank de vrais experts de l’économie et des finances, et qui contribue à apporter des solutions opérationnelles, et qui vient de publier un « Livre blanc » pour les scénarios de sortie de crise. Un livre qui commence par un cadrage macro qui intègre même l’impact Covid-19. Un livre aussi, qui nous semble venir à point, d’abord pour une cheffe de gouvernement dont l’urgence sera de mettre le pays sur la voie de sortie de crise. Ensuite, pour un ministère qui fait son retour, celui de la planification, Samir Saied, qui aura ainsi une partie de son travail prémâchée.

L’objet de ce Livre Blanc élaboré par le Forex Club de Tunisie, en tant que Think tank spécialisé, est de s’interroger sur les faits et les facteurs qui continuent à entraver l’émergence économique de la Tunisie et de proposer une stratégie de sortie de crise avec des repères structurels de réformes prioritaires à court et moyen terme. L’approche retenue est multidimensionnelle et traite la problématique dans le cadre d’un ensemble de facteurs imbriqués y compris l’économie politique pour la bonne gouvernance des réformes à entreprendre et le référentiel de séquencement requis dans cet exercice.

Pour ce faire, le Livre Blanc a été décliné en trois parties. La première partie analyse les vulnérabilités structurelles du pilotage économique et les menaces conjoncturelles autour des développements économiques récents. Le chapitre 1 dresse les fragilités structurelles persistantes du schéma de croissance et les blocages majeurs de sa dynamique de longue période. Avec un regain d’intérêt pour la qualité optimale de la croissance recherchée pour sortir l’économie tunisienne de la trappe actuelle de la récession, les facteurs intrinsèques de l’essoufflement de la croissance réelle seront détectés à travers les retards de la transformation structurelle, les blocages de la croissance potentielle et les leviers de positionnement économique régional et international. Les incidences du schéma de croissance sur l’emploi et sur l’inclusion économique et sociale seront à cette fin traitées.

Le chapitre 2 développe une grille de lecture des menaces conjoncturelles actuelles sur la croissance ainsi qu’un diagnostic stratégique des impacts économiques de la crise pandémique du Covid-19.

La deuxième partie étudie la conduite des réformes en temps d’incertitude et pour une meilleure résilience de l’économie tunisienne à l’ère du post-Covid.

Le chapitre 3 identifie les facteurs de vulnérabilité et de résilience des politiques macroéconomiques en temps de crise. Le chapitre 4 identifie les prérequis du profil institutionnel pour la gouvernance des réformes en période de transition. A ce titre, les capacités politiques et institutionnelles dans l’économie politique des réformes seront développées pour le redéploiement de l’action gouvernementale en faveur d’une plus grande résilience du système productif, ainsi qu’une approche structurante des réformes. La troisième partie établit les leviers alternatifs de changement et les chantiers stratégiques de réformes.

Le chapitre 5 est dédié à une démarche de hiérarchisation des contraintes stratégiques majeures pour une croissance inclusive et durable, ce qui permettrait de fixer des repères structurels de réformes prioritaires à court terme, ainsi que leurs leviers alternatifs de changement, qu’il s’agisse de la transformation structurelle de l’économie nationale ou des priorités des politiques macroéconomiques et sociales à court-terme pour le redémarrage de l’activité.

Le chapitre 6 propose les réponses stratégiques à moyen et long terme ainsi qu’un cadrage macroéconomique d’évaluation d’impacts des réformes à entreprendre avec des scénarii appropriés sur un plan triennal glissant 2021-2023.

Suivez le lien pour télécharger le livre blanc du Forex

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,847SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles