AccueilLa UNEUne douce euphorie gagne les chefs d’entreprises industrielles

Une douce euphorie gagne les chefs d’entreprises industrielles

Pour la première fois, le nombre des chefs d’entreprises industrielles optimistes sur la situation générale du secteur manufacturier dépasse celui des pessimistes, depuis l’apparition de la pandémie du coronavirus, selon une enquête d’opinion sur la situation et les perspectives de leurs sociétés.

- Publicité-

Réalisée par l’Institut National de la Statistique (INS), au mois de mars 2021, auprès de 991 chefs d’entreprises, cette enquête a révélé que le solde d’opinion, issu des réponses des chefs d’entreprises interviewés sur cette question devrait atteindre 22%, au cours du deuxième trimestre, contre 19%, au cours du premier trimestre 2021.

Le solde d’opinion étant défini comme « la différence entre la proportion de répondants ayant exprimé une opinion positive et la proportion de répondants ayant exprimé une opinion négative ».

En fait, les chefs d’entreprises ont fait état d’une amélioration de la situation générale du secteur, au cours du 1er trimestre 2021, avec un solde d’opinion positif (2%), contre un solde négatif (-10%), au 4ème trimestre de 2020.

la demande sur  matériaux industriels se redresse

Au niveau de la demande dirigée vers les matériaux industriels, l’indicateur du solde des opinions montre que les chefs d’entreprises de l’industrie manufacturière prévoient une amélioration lors du deuxième trimestre de 2021.

Le solde d’opinions est passé de 15%, au cours du 1er trimestre de 2021, à 27 % au cours du 2ème trimestre 2021.

En effet ces chefs d’entreprises ont indiqué qu’ils ont enregistré une stabilité du niveau de la croissance de la demande, au cours du 1er trimestre de 2021, par rapport au 4ème trimestre de l’année 2020.

Le solde des opinions a atteint 7%, contre 8%, au cours du 4ème trimestre de 2020.

Stabilité de la demande extérieure

Au niveau de la demande extérieure dirigée vers les matériaux industriels, les chefs d’entreprises s’attendent à une stabilité de la croissance de la demande extérieure, le solde d’opinion devra atteindre 17%, au cours du 2ème trimestre 2021, contre des prévisions de 16%, au cours du premier trimestre de la même année.

Au premier trimestre, le solde d’opinion des chefs d’entreprises révèle une baisse de la croissance de la demande extérieure (7%), contre un solde de 15 %, au cours 4ème trimestre de 2020.

Vers une légère baisse de la production industrielle

S’agissant de la production industrielle, au 2ème trimestre, ils prévoient une légère baisse de la production du secteur industriel, avec un solde d’opinion passé de 12% au 1er trimestre, à 8% pour le 2ème trimestre de 2021.

Par secteurs, une amélioration de la production de la majorité des filières sera enregistrée, à l’exception du textile, habillement et cuir avec un solde d’opinion négatif à -23%.

L’enquête a par ailleurs mis en évidence une amélioration du niveau de la production industrielle au cours du 1er trimestre 2021, par rapport au 4ème trimestre de l’année 2020 (un solde de 1% contre un solde négatif de -8%), avec la possibilité d’enregistrer une légère baisse, au cours des trois prochaines années.

Par secteurs, une amélioration de la production du secteur des industries mécaniques et électriques et le secteur des industries agricoles et alimentaires à été enregistrée avec des soldes d’opinion respectifs de 18% et 11%.

Le secteur des industries chimiques et les diverses industries ont enregistré une amélioration de la croissance de leur production tout en enregistrant des soldes d’opinions négatifs respectivement à -18% et -2%.

Le solde d’opinion des chefs d’entreprises concernant les industries des matériaux de construction, de la céramique et du verre a atteint -6%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,447SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles