AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelGhannouchi dans Le Monde : L'islam politique n'a plus sa raison d'être...

Ghannouchi dans Le Monde : L’islam politique n’a plus sa raison d’être en Tunisie

Rached Ghannouchi, président d’Ennadha, a livré dans un entretien avec le journal français Le Monde, publié ce jeudi 19 mai, les grands axes du nouveau virage amorcé par le mouvement, à la veille de son 10e congrès, du 20 au 22 mai 2016.

Ghannouchi a confirmé ce que ses lieutenants ont déjà annoncé : « l’un des points à l’ordre du jour [du congrès] sera de discuter du rapport entre la dimension politique et celle religieuse au sein du parti ». Il est d’avis que l’islam politique a perdu sa « justification » en Tunisie après le soulèvement populaire de 2011 et l’adoption de la nouvelle Constitution.

Le dirigeant politique a déclaré que « l’extrémisme laïc, tout comme l’extrémisme religieux », sont maintenant bridés, et qu’il faut à présent aller à l’essentiel en dissociant le politique du culturel. «Nous voulons qu’un imam ne soit dirigeant, ni même membre à terme, d’aucun parti », a-t-il précisé.

Ghannouchi a affirmé que le concept d’islam politique a été dénaturé par les dérives extrémistes des organisations terroristes Al-Qiada et Daech, et qu’il est impératif de faire la distinction entre « la démocratie musulmane », dans laquelle s’inscrit Ennahdha et « l’islam djihadiste extrémiste ».

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,016SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -