Le Maroc s’apprête à émettre ses premiers sukuks

Le Maroc s’apprête à émettre ses premiers sukuks

par -

Le royaume émettra ses premiers sukuks au mois de juillet prochain. Ces obligations islamiques viennent compléter l’écosystème de finance participative que le Maroc a lancé en janvier 2017.

Dix-huit mois après le lancement effectif de la finance islamique au Maroc, l’État devrait faire au mois de juillet prochain sa première sortie sur le marché de la dette de cette nouvelle industrie financière. Selon Mohamed Boussaid, le ministre des Finances, il s’agira d’une émission de sukuks (obligations islamiques) pour un montant d’environ un milliard de dirhams (89,6 millions d’euros) – le montant exact est encore en cours de définition au ministère des Finances, l’idée étant de garantir une certaine liquidité sur le marché.

« Cette opération est une très bonne nouvelle pour notre secteur. Ça nous permettra de compléter l’écosystème de la finance participative au Maroc et ça offrira aux établissements bancaires un marché pour le placement et pour le refinancement », se réjouit un haut responsable d’une banque islamique marocaine.

Source : jeuneafrique

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire