Tunisie : Les dessous de l’installation d’un géant ukrainien, avec 7 mille...

Tunisie : Les dessous de l’installation d’un géant ukrainien, avec 7 mille emplois à la clé

par -

La Tunisie reste une destination de choix pour les investissements étrangers malgré la mauvaise passe qu’elle traverse, avec son lot d’incertitude politique, sociale et économique qui caractérise le pays depuis plusieurs années. Cette fois-ci, ce sont les investisseurs ukrainiens qui frappent à la porte. Un méga projet automobile avec à la clé plus de 7 mille emplois verra bientôt le jour en Tunisie. Et c’est désormais officiel : la ville de Menzel Bourguiba relevant du gouvernorat de Bizerte a été choisie pour la construction d’une usine qui va fabriquer des véhicules et des camions de la marque ukrainienne “ZAZ”.

Selon les déclarations du président de l’association “Hannibal pour la coalition internationale”, Bahj Eddine Akkari, à Africanmanager, la société ukrainienne est en attente des autorisations pour accomplir les procédures au niveau de la présidence du gouvernement et du ministère de l’Industrie.

Une excellente affaire !  

Il est également prévu que les travaux relatif à ce projet démarrent une fois les procédures juridiques achevées. Ils s’étaleront sur une période de 24 mois et offriront plus de 7 mille emplois. La même source a précisé que l’investisseur ukrainien a choisi la ville de Bizerte pour plusieurs raisons, dont un climat favorable à l’investissement et un réseau de routes modernes et d’infrastructures avancées ainsi que la proximité de la capitale.

Akkari a en outre indiqué que la Tunisie sera le premier pays africain dans lequel s’installe la société ukrainienne, laquelle exportera 90% de ses produits à l’international alors que 10% de la production seront écoulés sur le marché local avec des prix raisonnables.

100 mille voitures par an…

Selon des sources du bureau de la communication du gouvernorat de Bizerte, la mise en place des procédures et des encouragements pour accueillir cette usine ukrainienne étaient parmi les grandes lignes de la réunion de travail qui a eu lieu mercredi dernier au siège du gouvernorat, sous la tutelle du gouverneur, Mohamed Kouider et du directeur de la société ADA, chargée de la commercialisation de la marque ukrainienne et ses représentations en Tunisie et en Afrique du Nord.

Le gouverneur a réitéré dans ce cadre l’engagement des pouvoirs régionales et de la société à Bizerte à attirer des projets similaires et de les installer un peu partout, à la demande des investisseurs.

De son côté, Mejdi Ben Mahmoud, le directeur général de la société “Ada.sa”, chargée de la commercialisation de la marque ukrainienne, a déclaré que la nouvelle usine produira 100 mille voitures par an, réaffirmant l’intérêt des autorités ukrainiennes pour la Tunisie, pariant sur le gros potentiel des niches qui existent dans le pays.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire