Tunisie: L’activité touristique s’annonce sous de mauvais auspices !

Tunisie: L’activité touristique s’annonce sous de mauvais auspices !

par -

Suite à la tentative d’attaque terroriste «  lâche »  survenue le 7 mars 2016, visant  la ville de Ben Guerdane, des professionnels du secteur du tourisme prévoient en chœur des impacts négatifs sur l’activité touristique tunisienne, déjà en berne depuis quelques années.

Dans une déclaration  ce mardi 15 mars 2016,  à Africanmanager, Afif Kchouk, président du Marché International du Tourisme a affirmé  que la récente attaque terroriste de Ben Guerdane a confirmé auprès de plusieurs  tour-opérateurs que la Tunisie est une destination à risque permanent.

S’agissant de la haute saison, il a indiqué qu’il faut attendre au moins  trois ou quatre mois pour que les marchés émetteurs reprennent leur confiance dans la destination tunisienne  et que la réservation reprenne aussi.Et d’ajouter « Pour cet été,  on compte essentiellement sur les réservations de dernière minute pour le marché européen, le tourisme tunisien et algérien.

Le président du MIT a, en effet,  prévu une baisse de l’activité touristique pour  le premier trimestre de l’année en cours et des baisses qui seraient aux alentours de 15 % par rapport à la même période de 2015.

En ce qui concerne les entrées, il a souligné qu’une chute de l’ordre de 45%  sera enregistrée  par rapport au 1er trimestre de l’année écoulée en termes de nuitées.

Afif Kchouk a reconnu que ce secteur stratégique est certes sinistré, mais il est capable de résilience  surtout que ces attaques interviennent avant le démarrage de la haute saison. D’où l’importance de mieux communiquer pour sauver la saison et l’arrière-saison. «  il faut directement aller vers les consommateurs et les convaincre surtout que nos zones touristiques sont sécurisées »  , a encore estimé Kchouk.

A noter que le  ministère français des Affaires étrangères qui n’a pas tardé à réagir, a appelé ses ressortissants à éviter  tout déplacement  dans le Sud tunisien essentiellement dans les villes de Zarzis et Djerba.

On rappelle dans ce contexte que lundi 7 mars 2016, des affrontements extrêmement violents entre les différentes unités sécuritaires  et terroristes à Ben Guerdane, ont fait 50 terroristes abattus  et 18 citoyens morts.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire