15.7 C
Tunisie
samedi 28 novembre 2020
Accueil La UNE Tunisie : Maarouf tient son filon, reste à transformer l'essai

Tunisie : Maarouf tient son filon, reste à transformer l’essai

Selon le ministère des Technologies de la communication et de l’Economie numérique, le plan national Stratégique « Tunisie Digitale 2020 » a été développé afin de positionner la Tunisie en tant que référence internationale du développement numérique. Le but est de s’appuyer sur ce levier important pour le développement socio-économique et doter la Tunisie d’une infrastructure technologique en phase avec une économie moderne.

- Publicité-

Cette stratégie s’articule autour de diverses mesures destinées aux entreprises et visant à encourager les investissements et l’emploi dans le secteur des TIC.

Ainsi, dans le secteur en question, les entreprises qui créent entre 50 et 900 emplois bénéficient de subventions et d’avantages fiscaux, ainsi que de financements pour former les nouveaux employés.

Afin d’encourager la création d’emplois, l’initiative cible en particulier l’offshoring, dont les centres d’appels et l’externalisation du processus d’entreprise.

Les services d’offshoring représentent l’un des quatre piliers stratégiques du plan « Tunisie Digitale 2020″ (les trois autres étant l’e-gouvernement, l’e-business et le développement des infrastructures).

La Tunisie entend bien tirer profit de sa main-d’œuvre qualifiée, polyglotte et bon marché pour attirer les investisseurs des pays européens voisins.

Tunisie digitale 2020 : 70 grands projets programmés

Toujours selon les données publiées par la même source, sur plus de 70 grands projets programmés dans le cadre de la stratégie « Tunisie digitale 2020 », 5% seulement ont été réalisés, 20% sont en cours de réalisation et 75% sont encore à la phase d’idées de projet.

Anouar Maarouf, ministre des Technologies et de l’Economie numérique, a déclaré dans une récente interview accordée à Africanmanager que le secteur numérique revêt une grande importance et demeure un vecteur clé pour assurer l’employabilité des jeunes et la redynamisation de l’économie nationale.

Il a ajouté que son département en concertation avec toutes les parties prenantes œuvre afin de concrétiser la mise en place de nombreux projets qui s’inscrivent dans le cadre de ce plan.

Et d’affirmer qu’il est important de généraliser la numérisation de l’administration tunisienne dont notamment l’effort national tunisien s’articule autour de l’export de divers services à travers le projet « Tunisie intelligente ».

Maarouf a, en outre, indiqué que le département soutient les jeunes pour leur intégration dans les entreprises économiques, ce qui permettra de créer une grande mobilité.

Il a, sur un autre volet, assuré que toutes les régions internes relevant de la République vont bénéficier de la connexion haut débit.

A noter que le secteur des TIC tunisien connaît une hausse rapide avec un taux de croissance annuel moyen de 11% en valeur réelle entre 2009 et 2014. Fin 2015, les activités liées dans les TIC représentaient environ 1.75 milliard d’euros, soit un peu moins de 7% du PIB.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,373SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles