Une cartographie pour une meilleure visibilité de la richesse artisanale

Une cartographie pour une meilleure visibilité de la richesse artisanale

par -

Une convention de partenariat pour la mise en place d’une “Cartographie raisonnée de l’artisanat tunisien” a été signée ce mercredi 11 juillet 2018, entre la fondation Rombourg Tunisie et l’office nationale de l’artisanat(ONA).

Intervenant au cours d’une conférence de presse,  le directeur général de l’ONA, Faouzi Ben Halima a qualifié cette coopération de “fructueuse et stratégique permettant  de développer davantage le patrimoine et le secteur de l’artisanat tunisien”.
Il a précisé que le projet ” cartographie raisonnée de l’artisanat tunisien ” a pour objectif d’accroître la visibilité de la richesse artisanale en Tunisie,  ce qui permettra de conserver les archives nationales et de protéger le patrimoine à travers une carte numérique des savoirs et savoir-faire de l’artisanat.
C’est aussi un outil d’information géographique qui s’articule autour de nouvelles technologies et une série d’applications géographiques visant à assurer la production, la préservation ainsi que l’échange des données du secteur de l’artisanat sur le plan national, régional et local.
En effet, ce projet a pour but de mettre en place des cartes interactives numériques selon les exigeances de l’utilisateur.
Aussi bien, cet accord établi entre l’ONA et la fondation Rombourg Tunisie ambitionne de répondre aux besoins documentaires et informationnels sur le secteur dont l’objectif escompté est d’identifier les domaines patrimoniaux et artisanaux selon les spécialités, en plus du renforcement des pistes d’investissements et d’innovation de l’artisanat sur tout le territoire du pays, contribuant ainsi à conserver et à archiver le patrimoine de l’artisanat en Tunisie.
On note également que ce projet innovant va faciliter les activités des chercheurs, des professionnels du secteur, des entreprises et des jeunes artisans.
À vrai dire, l’office National de l’artisanat œuvre davantage afin de développer le secteur en question dans les différentes régions de la République, étant donné que l’artisanat représente une manne de croissance économique et une source de création de plusieurs postes d’emploi pour les jeunes diplômés et même pour les chômeurs des régions intérieures du pays.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire