AccueilLa UNETunisie-tourisme : Tunis perd patience et Londres fait la sourde oreille

Tunisie-tourisme : Tunis perd patience et Londres fait la sourde oreille

Le ministre tunisien des Affaires étrangères  a de nouveau  lancé un appel à la Grande-Bretagne pour protéger  la tentative « unique » de son pays de fonder un Etat arabe démocratique et l’aider à vaincre la menace de  terrorisme représentée par l’organisation Daech.

- Publicité-

Dans une interview à Evening Standard, Khemaies Jhinaoui a affirmé que la Tunisie  cherchait à fonder  un « pays musulman moderne» qui incarne à la fois l’islam et les valeurs internationales des droits de l’homme et de la démocratie.

Il a souligné  que le renforcement de la sécurité et la  nouvelle barrière en cours de construction le long de la frontière libyenne, contribuent déjà à la consolidation de la démocratie naissante de son pays et  à atténuer les effets de l’attentat de Sousse l’année dernière et d’autres attaques terroristes.

Cependant, il a averti que la Tunisie  a encore besoin de davantage  d’aide de la Grande-Bretagne, notamment la coopération en matière de sécurité et une surtout la levée  de l’avertissement voyage du Foreign Office  déconseillant les déplacements des Britanniques en Tunisie, et ce pour relancer l’économie du pays et éviter de tomber dans le «piège» de Daech, ce  qui détruirait la tolérance et la liberté.

Les déclarations de  Jhinaoui interviennent à deux semaines environ du 1er anniversaire commémorant  l’attaque de Sousse où 30 Britanniques et huit  ressortissants d’autres pays sont morts, et seulement 18 mois après que le président Beji Caïd Essebsi  est devenu le premier dirigeant librement élu du pays en décembre 2014.

«Ces gens attaquent la Tunisie parce qu’elle est  l’anti-modèle de leur système », a déclaré le ministre qui s’est plaint du fait que le Foreign Office n’ait pas modifié  ses conseils contre le voyage en Tunisie, ce qui rend encore plus que les dommages causés par Daech soient réparés.

«Nous aimerions que les autorités britanniques évaluent ce qui se passe ici du point de vue de la sécurité et si elles estiment que les choses s’améliorent, elles devraient les refléter dans leurs  conseils Voyage.

« Jusqu’à présent, nous n’avons vu rien de tel  et c’est très frustrant pour nous. Depuis Sousse,  il y a eu d’énormes progrès », a-t-il indiqué ajoutant que « la Tunisie est un pays tolérant qui est en train de faire de son mieux pour protéger ses citoyens et ses visiteurs et  sécuriser ses sites sensibles, y compris les sites touristiques. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,457SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles