AccueilLa UNETunis : 35.500 contrôles fiscaux et plus de 2.000 MDT en 4...

Tunis : 35.500 contrôles fiscaux et plus de 2.000 MDT en 4 ans. Slim Chaker en veut plus !

Jamais les services du contrôle fiscal n’auront autant travaillé et rapporté autant d’argent aux caisses de l’Etat, que depuis la révolution. De l’avis de plus d’un connaisseur aussi, jamais le nombre des entreprises publiques contrôlées et redressées fiscalement n’a été aussi grand que pendant ces quatre dernières années.

- Publicité-

Plus de 37.500 opérations de vérification, préliminaire et approfondie, soit plus de 36 opérations par jour,  auraient rapporté presque deux milliard DT en seulement quatre années des équipes de limiers du contrôle fiscal. Cela fait plus de 1,3 MDT de recettes quotidiennes pendant les 1460 jours. Le ministère des Finances n’en est pourtant pas content. «Même si le rythme des redressements s’est accru depuis 2011, qui est une année exceptionnelle sur tous les niveaux où plusieurs de nos structures ont été touchées par les opérations de vandalisme qu’a connues la Tunisie, c’est l’année 2010 qu’on doit retenir comme année de référence», précise le ministre Slim Chaker dans une rencontre avec Africanmanager. Cette année-là, il y avait eu 18.974 vérifications et contrôles, bien que n’ayant rapporté qu’un peu plus de 100MDT.

Selon Slim Chaker toujours, «nos structures n’ont pas encore atteint leur vitesse de croisière. Il est à remarquer que même si le nombre des interventions a baissé, nos structures ont enregistré une évolution dans leur rendement».

x

 

Jamais les services du contrôle fiscal n’auront autant travaillé et rapporté autant d’argent aux caisses de l’Etat, que depuis la révolution. De l’avis de plus d’un connaisseur aussi, jamais le nombre des entreprises publiques contrôlées et redressées fiscalement n’a été aussi grand que pendant ces quatre dernières années.

Plus de 37.500 opérations de vérification, préliminaire et approfondie, soit plus de 36 opérations par jour,  auraient rapporté presque deux milliard DT en seulement quatre années des équipes de limiers du contrôle fiscal. Cela fait plus de 1,3 MDT de recettes quotidiennes pendant les 1460 jours. Le ministère des Finances n’en est pourtant pas content. «Même si le rythme des redressements s’est accru depuis 2011, qui est une année exceptionnelle sur tous les niveaux où plusieurs de nos structures ont été touchées par les opérations de vandalisme qu’a connues la Tunisie, c’est l’année 2010 qu’on doit retenir comme année de référence», précise le ministre Slim Chaker dans une rencontre avec Africanmanager. Cette année-là, il y avait eu 18.974 vérifications et contrôles, bien que n’ayant rapporté qu’un peu plus de 100MDT.

Selon Slim Chaker toujours, «nos structures n’ont pas encore atteint leur vitesse de croisière. Il est à remarquer que même si le nombre des interventions a baissé, nos structures ont enregistré une évolution dans leur rendement».

3 Commentaires

  1. Malheureusement c’est un raclage de tiroirs qui n’a rien d’enthousiasmant pour l’évolution saine des finances du pays, qui doivent provenir de la taxation de la production des richesses à travers le travail des tunisiens. Ceci est un pis aller, l’avantage c’est de coincer les tricheurs et établir une justice fiscale et l’égalité de tous face à l’impôt.

  2. les médecins et les avocats qui se remplissent les poches direct en liquide. Combien payent-ils d’impôts???
    On continue à harceler les salariés c’est plus facile. Gouvernement de merde

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,460SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles