«La Tunisie perd chaque année un peu plus de terrain face à son rival et voisin, le Maroc, dans la bataille des délocalisations et de création de bases de production offshore au Maghreb». Ainsi débutait la mauvaise nouvelle pour la Tunisie, rapportée ce lundi par le journal en ligne marocain «Challenge.ma». Selon la même source, «l’américain Delphi Packard a décidé de transférer l’activité de fabrication de faisceaux électriques pour le secteur automobile lancée en 2015 à Beja en Tunisie, vers son unité de production basée à Meknès au Maroc». Le journal marocain a bien essayé de tempérer son effet d’annonce, en indiquant que c’est une «une délocalisation Sud-Sud», il écrit tout de même que cette décision «a été motivée par un climat des affaires plus favorable et une meilleure stabilité politique et qualité des infrastructures du côté marocain, alors que Delphi Packard Tunisie a connu en moins de deux ans d’existence plusieurs mouvements de grève». Et Viva la Revolución  !!

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire