AccueilLa UNE20 startups tunisiennes accompagnées par l'Italie vers l'internationalisation

20 startups tunisiennes accompagnées par l’Italie vers l’internationalisation

L’Agence pour la promotion à l’étranger et l’internationalisation des entreprises italiennes (ICE) organise, en mai 2021, une formation pour 20 startups tunisiennes,  dans l’objectif d’encourager leur processus d’internationalisation.

- Publicité-

Il s’agit d’un parcours de développement intégré à l’étranger destiné aux startups technologiques opérant dans des secteurs d’intérêt commun, tels que la robotique, l’Agritech & le Smart farming, la MedTech et les TIC (le Blockchain, la Cybersécurité et l’intelligence artificielle).

Ce projet s’inscrivant dans le cadre de l’initiative « Lab Innova pour la Tunisie 2021 », est financé par le plan italien de promotion du Made in Italy et réalisé en collaboration avec l’Ambassade d’Italie à Tunis et avec les partenaires locaux Smart Tunisia, Smart Capital, Smart Tunisian Technoparks, le Pôle de Compétitivité de Sousse et le Pôle de Sidi Thabet.

L’Agence pour la promotion à l’étranger et l’internationalisation des entreprises italiennes a affirmé qu’un appel à candidatures pour bénéficier de cette formation a été lancé le 18 mars 2021.

Une formation sera dédiée aux  20 startups  sélectionnées

Les 20 startups  sélectionnées bénéficieront d’une  formation spécialisée, composée de trois modules dédiés au scale-up international, à la propriété intellectuelle et à l’internationalisation de projets, qui seront complétés par une séance de coaching personnalisé.

Les sessions de formations seront assurées par les experts de l’agence ICE et des experts tunisiens, pour un meilleur échange d’expériences et de bonnes pratiques. Les séjours d’études en Italie, destinés aux startups identifiées en fonction de leur potentiel et de leur capacité à développer des projets communs avec des partenaires italiens, compléteront le parcours de formation.

En Afrique, le modèle du Lab Innova a déjà été réalisé en Éthiopie, en Angola, au Mozambique et en Ouganda, mais il était destiné aux PME en général et en particulier sur l’Agritech.

Une première pour la Tunisie !

Pour la première fois, compte tenu des spécificités de la Tunisie qui dispose d’un tissu productif mieux structuré, le projet sera axé sur les startups et sur les secteurs encore plus stratégiques.

A noter que la Tunisie a récemment pris une série de mesures en faveur des startups pour favoriser  l’innovation et valoriser les jeunes talents, à l’instar de la promulgation du Startup Act en 2018 et le développement d’instruments financiers dédiés à  accompagner les startups dans les différentes étapes de développement, comme le programme Fond des Fonds.

S’investir dans une start-up revient, pour les salariés, en quelque sorte, à se lancer le défi de participer à son succès à travers leurs compétences et leur productivité.

Ce type de challenge est propre à la nouvelle génération qui, fraîchement diplômée, souhaite faire ses preuves. Ajouté à cela, leur esprit créatif, beaucoup plus sollicité qu’au sein de certains grands groupes, où leurs missions et parcours sont, presque, définis à l’avance.

Permettre à ses salariés d’émettre critiques et suggestions leur permet de constater qu’ils prennent entièrement part au projet et que leur voix compte(…).

2 Commentaires

  1. Heureux que notre STARTUP AROMAIR qui a breveté sur le marché international une machine 100% automatique dédiée pour le secteur de l’amélioration de la qualité de l’air et la prévention contre les risques d’infection. Nous attendons à élargir nos champs d’action sur le marché international pour développer cette nouvelle génération de technologie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,451SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles