AccueilAfriqueLa justice égyptienne annule les peines de prison à l'encontre de 47...

La justice égyptienne annule les peines de prison à l’encontre de 47 manifestants

Une Cour d’appel égyptienne a annulé les peines de 5 ans de prison prononcées contre 47 personnes condamnées pour avoir participé à des manifestations non autorisées, maintenant néanmoins une amende de 10.000 euros, ont indiqué mercredi des responsables judiciaires. A la mi-mai, la justice égyptienne avait condamné en première instance 52 personnes à des peines de 2 à 5 ans de prison pour leur participation à des manifestations non autorisées.

- Publicité-

La plupart des condamnés étaient âgés de 20 à 25 ans, selon plusieurs de leurs avocats.

Ils avaient été arrêtés le 25 avril au cours ou en marge de petites manifestations à l’appel de mouvements de l’opposition qui protestaient notamment contre de la rétrocession controversée deux semaines plustôt de deux îles de la mer Rouge, Tiran et Sanafir, à l’Arabie saoudite.

Le gouvernement égyptien affirme que Ryadh avait demandé en 1950 à l’Egypte d’assurer la protection des deux îles qui lui appartenaient.

Une Cour d’appel du Caire a annulé mardi soir les peines de 47 des manifestants condamnés à 5 ans de prison, maintenant cependant une amende de 100.000 livres égyptiennes (plus de 10.000 euros) pour chacun, a indiqué un responsable du tribunal, cité par des agences.

Pour être libérés, ces 47 personnes devront d’abord s’acquitter d’au moins un quart de la somme ou rester derrière les barreaux encore trois mois.

Les rassemblements du 25 avril avaient été dispersés par la police qui avait procédé à des dizaines d’arrestations.

Depuis 2013, lles manifestations non autorisée par le ministère de l’Intérieur, est interdite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,460SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles