AccueilActualitésStagnation et difficultés dans le secteur de l'industrie du textile à Kasserine

Stagnation et difficultés dans le secteur de l’industrie du textile à Kasserine

Le gouvernorat de Kasserine compte 31 entreprises totalement exportatrices actives dans le secteur du textile-habillement et offrant près de 2500 emplois.
Au cours des années 2013, 2014 et 2016, le secteur de l’industrie du textile, dans la région, a connu une nette stagnation au plan de la création d’entreprises. Dans une déclaration à la correspondante de TAP dans la région, Noureddine Allagui, directeur régional de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’Innovation (APII), a indiqué qu' »en parallèle, huit autres entreprises ont complètement cessé leurs activités dont certaines attendent toujours l’intervention du fonds d’aide aux entreprises en difficultés.
D’autres entreprises ont été obligées de transférer leurs activités vers d’autres gouvernorats sans compter les entreprises qui ont complètement disparu, a encore ajouté le responsable.
Il a fait savoir que « le secteur du textile dans la région connaît plusieurs problèmes qui entravent son développement et sa pérennité, dont en particulier le manque de rendement et la hausse des charges, en plus de l’absence de compétitivité et d’un centre sectoriel spécialisé ».
A cela s’ajoutent « les fortes dettes d’un grand nombre de ces entreprises en difficultés auprès de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), le manque de main d’oeuvre spécialisée dans la région et une infrastructure adéquate », a-t-il précisé.
Il a estimé que pour le moment, les solutions offertes « ne sont pas radicales mais sont plutôt appliquables sur des étapes et leur concrétisation se fera à long terme ». L’une de ces solutions, a-t-il fait remarquer, est « l’entrée prochaine d’un nouveau client dans la région pour exercer dans le cadre de la sous-traitance auprès de l’entreprise italienne Benetton, active dans la région également en tant que sous-traitant. »
Selon Allagui, cela permettrait d’ouvrir « un nouveau marché en plus de constituer une opportunité et une solution de rechange pour certaines entreprises. »
Il a également suggéré la création d’un centre régional de promotion des exportations offrant au secteur un ensemble d’avantages et par conséquent la pérennité des entreprises en activité.

- Publicité-

TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,438SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles