AccueilLa UNELa Tunisie remboursera ses prêts en 2024. Une "gifle" aux agences de rating

La Tunisie remboursera ses prêts en 2024. Une « gifle » aux agences de rating

Au 19 février 2024, les réserves en devises de la Tunisie avaient atteint 105 jours d’importation, soit l’équivalent de 23 milliards de dinars, après avoir été de l’ordre de 119 jours (25,9 milliards de dinars), reflétant une baisse de 14 jours, selon ce qui a été établi, et selon ce que révèlent les dernières données publiées par la Banque centrale de Tunisie.

Des indicateurs qui ont soulevé de nombreuses questions, d’autant plus que le gouvernement a récemment eu recours à des financements directs auprès de la Banque centrale pour payer les dettes extérieures urgentes, y compris les obligations internationales d’une valeur de 850 millions d’euros, qui ont été remboursées le 19 février 2024.

Pour s’enquérir des raisons de la baisse du stock des réserves monétaire et des répercussions du recours à la Banque centrale pour rembourser les dettes, Africanmanager a contacté l’ancien directeur général de la politique monétaire, Mohamed Souilem, qui a confirmé que la principale raison de la baisse du stock des réserves en devises est dû au remboursement de l’emprunt obligataire d’une valeur de 850 millions d’euros, se traduisant également  par une diminution conséquente du solde du compte courant du Trésor. Ainsi, le solde de ce comptait s’établissait à 1214 millions de dinars, le 19 février.

En effet, la baisse du solde des réserves en devises de la Tunisie et la baisse du solde du compte courant du Trésor d’environ la valeur du prêt a été compensée par une diminution de la dette extérieure et publique du pays, ce qui aura un impact positif sur l’image de la Tunisie à l’international. .

Souilem a expliqué que la dette publique est la dette de l’État et est divisée en deux parties : la dette en monnaie étrangère et la dette en monnaie locale. Avec ce paiement, la structure de la dette publique changera et il y aura une diminution de l’encours de la dette.

En outre, la valeur de ce prêt remboursé, soit 850 millions d’euros, est comptabilisée dans la dette extérieure qui est libellée en devises, donc la valeur de la dette extérieure diminuera également, a-t-il souligné, ajoutant que le renforcement des capacités de l’économie nationale à créer de nouvelles ressources en devises à travers la promotion des exportations d’huile d’olive, de dattes, de phosphate et de leurs dérivés, outre les exportations des industries mécaniques et électriques et du secteur textile, en plus de la poursuite du L’évolution positive du commerce extérieur avec le développement du secteur touristique, permettra d’augmenter la valeur du stock de devises  du pays et de limiter son déclin.

Il a souligné qu’une économie dynamique, diversifiée et productive limite les risques et permettra une reconstitution du stock de devises, rappelant qu’en octobre dernier, la Tunisie a payé une dette en devises d’une valeur de 500 millions d’euros et que malgré cela, le stock du pays est revenu à la hausse.

Une « gifle » aux agences de notation internationales

L’ancien directeur général de la politique monétaire de la Banque centrale, a déclaré : « La baisse de l’encours de la dette extérieure et publique, ainsi que la préservation de la stabilité de la monnaie nationale et de la capacité de l’État à honorer ses obligations, sont une gifle aux  agences de  notation internationales  qui ont longtemps dégradé les notes de la Tunisie et attendu que le pays fasse défaut sur ses dettes « en leur fermant les portes des marchés financiers internationaux ».

Selon ses dires, la baisse du nombre de jours d’importation ne représente pas une menace pour l’économie nationale ni pour le dinar tunisien, reconnaissant que le problème réside dans le fait que l’Etat ne devrait pas, à l’avenir, compter sur la Banque centrale pour rembourser ses dettes en devises, précisant, au demeurant,  que la Tunisie est tenue en octobre prochain de rembourser une autre émission obligataire un prêt d’un montant équivalent à un milliard de dinars, en plus d’un autre prêt en février 2025 d’un montant d’un milliard de dollars, soit l’équivalent de 18 jours d’importation.

Par conséquent, les capacités de l’économie nationale doivent être renforcées afin qu’elle soient en état de créer de la richesse et d’améliorer les ressources en devises tout en réduisant les dépenses pour réduire les risques externes. Il a conclu que l’économie tunisienne a prouvé au fil des années sa solidité et sa capacité à amortir les crises.

Dans les derniers classements, l’agence tunisienne de notation « BBR » a écarté tout risque lié au non-respect par la Tunisie de ses obligations financières au cours de l’année 2024, malgré la pression continue sur les finances publiques, ce qui est considéré comme un point important qui nécessite une certaine vigilance.

Au cours de l’année 2024, selon l’agence, la Tunisie a besoin de mobiliser des ressources financières pour financer le budget s’élevant à environ 27 milliards de dinars, dont 16 milliards de dinars sous forme de dette extérieure.

Répercussions sur  les taux d’inflation

En réponse à une question relative à la possibilité d’une hausse des taux d’inflation, Mohamed Souilem a indiqué que la maîtrise des taux d’inflation revient à la banque centrale à travers son rôle d’ajustement.

Il a estimé que l’Institut d’émission est capable d’exercer son rôle d’ajustement au niveau du marché des changes, excluant tout effet négatif à cet égard, d’autant plus que le marché des changes est en équilibre et que l’activité d’exportation nationale est dynamique.

Il convient de noter que le taux d’inflation a maintenu une tendance à la baisse et est tombé au niveau de 7,8 pour cent en janvier 2024, contre 8,1 pour cent en décembre 2023, selon les  indicateurs de consommation des ménages pour le mois de janvier 2024, publiés par l’Institut National de la Statistique.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -