11 C
Tunisie
mercredi 3 mars 2021
Accueil Actualités BCE a gracié Bsaies contre l'avis de la Commission d'amnistie !

BCE a gracié Bsaies contre l’avis de la Commission d’amnistie !

Le ministre de la Justice, Mohamed Karim Jamoussi, a affirmé que l’avis de la commission d’amnistie n’allait pas dans le sens de l’amnistie du condamné Borhane Bsaies, indiquant que le ministère « avait examiné la demande conformément à la procédure légale et dans le respect du principe de l’égalité de tous« .

- Publicité-

Le ministre a fait cette mise au point lors d’une entrevue mardi au siège de son département avec des membres du bureau exécutif de l’Association des magistrats tunisiens (AMT) qui ont exprimé leur « surprise de l’amnistie accordée à Borhane Bsaies après seulement deux mois de sa condamnation pénale pour corruption financière et dommages causés à l’administration, ce qui constitue un déni des décisions de justice et des efforts pour lutter contre les crimes de corruption et d’atteint aux deniers publics« .

Le Président de la République, Béji Caid Essebsi, avait signé lundi 10 décembre, à l’occasion du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, « l’amnistie spéciale au profit de Borhane Bsaies« , dirigeant du mouvement Nidaa Tounes, avec une remise du reste de la peine à son encontre.

Bsaies, chargé des affaires politiques de Nidaa Tounes, avait été condamné, en octobre 2018, à 2 ans de prison ferme et à une amende de 198 mille dinars pour corruption, dans le cadre de l’affaire des emplois fictifs de Sotetel, filiale de Tunisie Telecom, rappelle-t-on.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,421FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles