BCE invité au sommet de Brazzaville sur la Libye

BCE invité au sommet de Brazzaville sur la Libye

par -

Le président de la République Béji Caïd Essebsi a reçu en audience mercredi au palais de Carthage le ministre congolais des Affaires étrangères et de la coopération, Jean-Claude Gakosso, envoyé spécial du président congolais Denis Sassou-Nguesso.
A L’issue de l’audience, le chef de la diplomatie congolaise a déclaré qu’il était porteur d’un message écrit du président congolais Denis Sassou-Nguesso au président Béji Caïd Essebsi l’invitant à participer au Sommet des pays membres du comité de l’Union africaine de haut niveau sur la Libye prévu le 9 septembre à Brazzaville.
Au cours de l’audience, le chef de l’Etat s’est dit préoccupé par l’évolution de la situation en Libye, évoquant l’initiative tripartite proposée par la Tunisie pour la résolution de la crise libyenne. Il a, à cet égard, souligné l’importance de rétablir rapidement la stabilité et la cohésion en Libye, afin d’éviter à ce pays frère de s’enliser davantage. Il s’agit, a-t-il dit, de trouver un règlement politique global qui ferait l’objet d’un consensus politique entre les différents protagonistes libyens sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies (ONU).
Cité dans un communiqué de la présidence de la République, Béji Caïd Essebsi a insisté sur la nécessité de parfaire la coordination des positions et des initiatives au sein de l’Union africaine (UA) pour débloquer la situation, garantir l’efficacité des actions entreprises et éviter la dispersion des efforts qui pourrait envenimer la situation dans ce pays voisin.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire