AccueilMondeBrunei : après des décennies sans histoires, le sultan instaure la lapidation

Brunei : après des décennies sans histoires, le sultan instaure la lapidation

Brunei, un petit Etat tranquille et moderne, avec des citoyens heureux et confortablement assis sur les immenses rentes des hydrocarbures, est subitement devenu la cible des ONG, de célébrités et même de gouvernements à travers le monde. La raison : le monarque absolu Hassanal Bolkiah, sur le trône depuis 1967, s’est mis en tête de devenir un leader islamiste pur jus en instaurant la peine de mort par lapidation pour les homosexuels et les adultérins. Son pays devient ainsi la première nation d’Asie du Sud-Est à tremper son Code pénal dans la Charia la plus dure, comme le modèle de l’Arabie saoudite.

- Publicité-

Il est également prévu d’amputer – une main ou un pied – les voleurs, de condamner à mort les violeurs et ceux qui s’amusent à injurier le prophète Mohammed, rapporte l’AFP ce mercredi 3 avril 2019. L’ONU a qualifié cette nouvelle législation de « peines cruelles et inhumaines« . L’acteur américain George Clooney et le chanteur britannique Elton John ont fait part de leur indignation et ont appelé à bouder 9 hôtels de luxe contrôlés par le sultan de Brunei. Des responsables politiques de la ville de Los Angeles, où se trouvent 2 de ces hôtels, ont aussi appelé au boycott…

Reste qu’en pratique, la lapidation sera difficilement applicable; en effet pour qu’une telle peine soit prononcée, il faut que l’accusé fasse des aveux sans équivoque ou que son crime soit certifié par au moins 4 témoins. Vous imaginez la difficulté…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,723FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,477SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles