AccueilSportCoupe de la Confédération - phase de poules: l'Etoile du Sahel à...

Coupe de la Confédération – phase de poules: l’Etoile du Sahel à Marrakech pour la revanche, 20 ans après

Quelques jours après son sacre en championnat national, l’Etoile du Sahel se retrouve face à un nouveau défi pour continuer la défense de son titre en Coupe de la Confédération de football, en allant affronter la valeureuse équipe de Kawkab Marrakech, vendredi à partir de 23h30, pour le compte de la première journée de la phase de poules (Groupe B).
Pour sa 23e participation de suite en coupes africaines interclubs, l’ES Sahel, seul club rescapé après l’élimination des trois autres représentants tunisiens, se retrouve avec une lourde responsabilité de sauver la face du football tunisien qui détient le record de victoires en coupe de la confédération dans ses ancienne et nouvelle versions (9 titres: 4 pour l’Etoile, 4 pour le CS Sfaxien et 1 pour l’Espérance).
Ce duel maghrébin sera, par ailleurs, placé sous le signe de la revanche pour l’équipe étoilée qui fut éliminée il y a vingt ans par la même formation marocaine en finale de la coupe de la CAF (3-1 à Sousse et 0-2 à Marrakech).
Depuis cette période, les deux équipes ont eu des parcours différents. L’Etoile est devenue l’un des ténors du continent africain avec 4 coupes de la Confédération, 1 coupe des coupes, 2 super coupes et 1 ligue des champions avec une participation au mondial des clubs), tandis que le Kawkab Marrakech est entré en hibernation pour se réveiller cette année et revenir sur scène en se qualifiant pour la phase de poules.
Le match semble, certes, déséquilibré entre une équipe tunisienne qui vient tout juste de remporter son dixième titre national et qui compte dans ses rangs plusieurs joueurs internationaux, et une formation marocaine, auteur d’une saison catastrophique où elle a été à deux doigts de la relégation en deuxième division, mais la vigilance reste de mise face à un adversaire qui tentera de profiter de l’avantage du terrain pour réaliser un bon départ en phase de poule et se réconcilier avec son public.
Pour ce déplacement au Maroc, le représentant tunisien devra se passer des services de son entraîneur Faouzi Benzarti et de l’attaquant Ahmed Akaichi, suspendus quatre matches chacun après le match face à Enyimba en Ligue des champions, et de son défenseur Zied Boughattas, pour somme de deux avertissements. Mais cela ne devrait pas empêcher la formation étoilée de ramener un bon résultat compte tenu de la richesse de son effectif. Le staff technique pourra en effet compter sur le Brésilien Diogo Acosta en attaque à la place d’Akaichi et remplacer Boughattas par Rami Bedoui dans l’axe de la défense aux côtés de Ammar Jemal.
Même s’il suivra ses joueurs depuis les gradins, l’entraîneur Faouzi Benzarti ne pourra pas oublier les belles sensations qu’il a vécues sur cette même pelouse avec le Raja de Casablanca dans le cadre du Mondial des clubs, lorsqu’il s’était qualifié pour la finale face au Bayern Munich pour devenir le premier coach arabe et africain à atteindre ce tour de la compétition mondiale. Vivra-t-il ce vendredi de nouvelles sensations sur le même terrain avec l’Etoile du Sahel?

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,477SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles