11 C
Tunisie
mercredi 3 mars 2021
Accueil La UNE Covid: La spirale vertigineuse des prix perturbe le vécu du Tunisien!

Covid: La spirale vertigineuse des prix perturbe le vécu du Tunisien!

Les Tunisiens qui s’inquiètent  chaque jour encore plus de la propagation de l’épidémie de coronavirus,  le sont encore davantage au sujet de la dégradation de leur pouvoir d’achat, constatant une flambée des prix, et par conséquent des difficultés croissantes à subvenir à leurs besoins au quotidien.

- Publicité-

Les prix des produits alimentaires, des fruits et légumes de base se sont envolés, pour atteindre des niveaux préoccupants. Au point que la flambée des prix des aliments de base représente toujours l’une des principales sources de tensions sociales dans le pays, bientôt une décennie après la Révolution. Reste à déterminer qui sont les vrais responsables !

Hausse record  de vente de plusieurs produits agricoles en 2020 !

Selon des données publiées par l’Observatoire national de l’agriculture relevant du ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche , les prix de la plupart des légumes et poissons au marché du gros de Bir El Kassaa ont augmenté, durant le mois de décembre 2020, par rapport au même mois de l’année 2019, contre une baisse des prix des fruits à l’exception de celui des poires.

Ainsi, au marché de Bir El Kassaa, qui assure l’approvisionnement du Grand Tunis, une hausse des prix de 52% de piment fort a accompagné la baisse de 20%, de l’approvisionnement de ce produit fortement prisé par les Tunisiens.

Idem pour l’approvisionnement en oignon, qui a enregistré une régression de 40%, à 690 tonnes seulement, ce qui a provoqué une hausse des prix de 46 %, contre une hausse de 17% pour les prix des tomates et ce en dépit de la hausse des quantités offertes sur le marché de 5%.

Les prix des pommes de terre, dont les quantités proposées sur le marché de gros, a augmenté de 31%, ont enregistré une baisse remarquable, à 0,788 dinar le Kg.

Plusieurs autres produits ont vu leurs prix baisser à l’instar des clémentines, des dattes, des oranges (de variété Thomson) et des pommes, dont la baisse a été de respectivement de 38%, 36%, 18% et 15,5% contre une hausse des prix des poires de 7% pour atteindre les 3 dinars le Kg.

Quant aux prix de gros des poissons, ceux des Sardines ont augmenté de 4%, en dépit de l’augmentation de l’approvisionnement. Idem pour les prix des Merlan, Chinchard et Rouget blanc, dont la hausse a été de respectivement, 32%, 23% et 7%. La baisse de l’approvisionnement en ces variétés de poisson a oscillé entre 15 et 54%.

D’après des économistes, l’économie nationale est actuellement en berne sous le coup d’une crise sanitaire qui a frappé le pays, de plein fouet. Pour sa part, l’organisation de défense du consommateur (ODC)  a, plusieurs fois, tiré la sonnette d’alarme et a appelé le gouvernement à prendre des mesures concrètes et urgentes pour lutter contre le glissement dangereux du pouvoir d’achat qui menace la paix sociale et la cohésion de la société tunisienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,421FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles