33 C
Tunisie
vendredi 18 septembre 2020
Accueil La UNE Elle avance bien déjà sur son plan de restructuration

Elle avance bien déjà sur son plan de restructuration

TFBank (Tunisian Foreign Bank) est une banque de droit français créée en 1977 par la Tunisie, installée en France et qui dispose d’une agence succursale à Tunis. A ne pas confondre avec BFT qui est une banque de droit tunisien. La succursale tunisienne de la TFBank, créée en 2001, vient de publier l’état de ses résultats pour l’exercice 2019.
En cette année, le total des produits d’exploitation bancaires de la succursale ne dépassait pas les 2,1 M€. Un montant, certes en petite baisse. Les charges étaient de 1,4 M€, en petite baisse aussi. De petites économies qu’on retrouve dans la petite hausse de 0,42 M€ d’un PNB de 0,7 M€ au total. Au final, le résultat net de cette filiale de banque a clos 2019 déficitaire de 0,2 M€, un résultat en amélioration après le -1,1 M€ de fin 2018. Notons aussi que la TFBank-Tunis avait aussi terminé 2019 avec une trésorerie positive de 6,4 M€.
A fin décembre 2018, les capitaux propres étaient inférieurs à la moitié du capital. A la date du 5 avril 2019, le CA a décidé d’un coup d’accordéon, la réduction de 26,9 M€ du capital et une augmentation d’un maximum de 7,8 M€ en numéraire. Les commissaires aux comptes de la succursale de la TFBank ont, cependant, estimé que cette opération qui avait pour but d’absorber les pertes cumulées, n’avait pas été soumise à agrément préalable de la part des autorités financières tunisiennes, la banque de droit français s’estimant, peut-être, non obligée de s’y astreindre. Le commissaire aux comptes français n’y trouvera pourtant rien à dire !

Pour la banque mère, la TFBank de la rue des pyramides à Paris, on ne retrouvera pas le bilan 2019, mais seulement le bilan de 2018. Le PNB s’améliorait de 1,6 % en 2018, les charges du personnel diminuaient de 6,9 %, mais avec des charges de fonctionnement supérieurs à celles des personnels et en grande hausse de 20,7 %, un RB toujours déficitaire depuis 2015 et toujours croissant, même si on ne peut pas ne pas remarquer que le déficit net de 12,797 de M€ de 2015 n’a pas cessé de diminuer et n’est plus que de 7,809 M€.

Elle diminue ses charges et retrouve des clients grâce aux prêts garantis par l’Etat français

La TFBank semble ainsi, malgré la crise du Covid, bien avancer sur la mise en œuvre de son plan de restructuration de concert avec ses actionnaires de référence et finir par tourner la page d’une image qui n’arrive pas à renouer avec la rentabilité.
Depuis janvier 2020, les nouvelles équipes s’attèlent avec beaucoup de perspicacité à mettre en œuvre la nouvelle stratégie de transformation de la banque et à s’imposer dans un marché très concurrentiel.
La TFBank a continué d’assurer ses missions essentielles au service de tous ses clients grâce à la mobilisation sans faille de ses collaborateurs, super motivés pour la relance de leur banque, et ce pour réussir le défi de sa relance. Elle a mis en place un système de continuité des services qui a permis à ses équipes d’être en permanence connectés, en toute sécurité, à distance à ses infrastructures informatiques et assurer le suivi des besoins de sa clientèle et des prospects dans le cadre d’une relation de proximité.
Face à un contexte difficile, la TFBank a vite pris toutes les mesures nécessaires pour soutenir ses clients commerçants, professionnels, petites et moyennes entreprises, impactés dans les secteurs d’activité exposés tout au long de la crise sanitaire Covid-19 et a pu ainsi contribuer à la mise en place de prêts garantis par l’Etat (PGE) qui ont boosté son activité.
Par ailleurs, les nouveaux produits phares tels que « Floussi Fi Tounes », « Dari Fi Tounes » « Pack Student » vont sûrement drainer une nouvelle clientèle et permettre à la banque de se repositionner très rapidement sur le marché, l’assainissement préalable étant un pré-requis pour sa relance. Ce ne serait donc plus qu’une question de temps pour que l’unique banque tunisienne en France se redresse.
En attendant, soucieuse de diminuer les charges pour cette banque en restructuration, la nouvelle DG a procédé, de concert avec son CA, à l’optimisation des ressources et à la réduction des charges d’exploitation en mettant en priorité le sauvetage du développement de créances saines à la banque.

Un crédit pour la Diaspora, en Euros pour acheter une maison en Tunisie

Tout aussi soucieuse de remettre son institution sur l’échiquier bancaire français et dans une deuxième étape européen, aussi bien pour les Français que pour les TRE, mais aussi pour la participation publique qui a contribué fortement au sauvetage de l’agrément Européen, la DG s’est vite intéressée aux crédits garantis par l’Etat français pour se repositionner en tant que pourvoyeur fiable et solvable de crédits sur la place. L’important, à ce stade, est le retour de confiance de la clientèle et l’attraction de nouveaux clients.
Face à ce nouveau processus de changement, les clients, Tunisiens, Français, privés et professionnels, ne s’y étaient pas trompés, en s’adressant de nouveau à la TFBank. Une idée qui avait été saluée par les analystes et les experts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,562FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,298SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles