AccueilAfriqueEn pleine crise économique, le Ghana sollicite l'aide du FMI

En pleine crise économique, le Ghana sollicite l’aide du FMI

Le Ghana sollicite le soutien du Fonds monétaire international (FMI) à l’heure où le pays traverse une crise économique aggravée par l’invasion russe en Ukraine, qui a fait exploser les prix, notamment à la pompe, a indiqué vendredi le gouvernement.

Conséquence de la pandémie de Covid-19 et désormais de la guerre en Ukraine, le pays d’Afrique de l’Ouest a enregistré en mai une inflation de 27%, son niveau le plus haut depuis deux décennies.

Le président Nana Akufo-Addo avait précédemment rejeté les appels à solliciter l’aide financière du FMI. Mais vendredi, il a « autorisé le ministre des Finances Ken Ofori-Atta à entamer des engagements formels » avec le FMI, a déclaré le ministre de l’Information Kojo Oppong Nkrumah dans un communiqué.

« Cela fait suite à une conversation téléphonique entre le président et la directrice générale du FMI Kristalina Georgieva, qui a fait part de la décision du Ghana de s’engager avec le Fonds », précise le communiqué.

« L’engagement avec le FMI visera à fournir un soutien à la balance des paiements (…) pour accélérer le redressement du Ghana face aux défis induits par la pandémie de Covid-19 et, récemment, par les crises en Russie et en Ukraine », ajoute le communiqué.

Depuis plusieurs mois, de nombreux Ghanéens manifestent contre la vie chère dans un contexte de hausse croissante des prix alimentaires et des carburants, mettant sous pression le président Akufo-Addo.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,002SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -