18 C
Tunisie
samedi 24 octobre 2020
Accueil La UNE Exportation : Vers la perte du marché libyen ?

Exportation : Vers la perte du marché libyen ?

Les répercussions négatives de la crise sanitaire sur l’économie mondiale sont sûrement importantes, et la Tunisie n’en est pas non plus épargnée. Cela est dû surtout à l’arrêt brusque des activités au niveau national et à l’échelle internationale, l’arrêt de recouvrement des dettes des entreprises, et l’endettement des Etats, la baisse des exportations (…).

- Publicité-

D’ailleurs les ventes tunisiennes vers les pays voisins à l’instar de la Libye sont en glissement remarquable. Il s’agit de la plus forte contraction dans l’histoire économique de la Tunisie. La diminution a touché principalement le secteur alimentaire.

Selon des statistiques officielles annoncées par le gouvernement, les exportations tunisiennes de produits agricoles et alimentaires vers la Libye ont baissé de 17,5% à fin avril 2020.

Cette baisse s’explique par les perturbations enregistrées au niveau des échanges à cause de l’impact de la pandémie Covid-19 sur le commerce international.

En valeur, les exportations des produits de la pêche vers la Libye ont diminué de 3,6 millions de dinars (MDT) par rapport à 2019 (82,1%) et celles des légumes ont régressé de 17,2%, soit 1,2 MDT.

En revanche, les exportations des fruits (agrumes) ont augmenté de 167,5%, soit d’environ 2,6 MDT, sachant que les fruits, les légumes et les produits de la pêche représentent 6,5% du total des exportations agricoles vers le marché libyen.

La pêche est le fruit le plus importé par la Libye, soit 57% du total des quantités exportées. La saison d’exportation de ce fruit a débuté au mois de mai 2020.
Et en l’absence d’une stratégie de relance économique clairvoyante avec la Libye, la Tunisie risque de perdre définitivement ce marché.

Avant 2014, les produits agroalimentaires tunisiens dominaient le marché libyen, lesquels sont remplacés aujourd’hui par ceux turcs car, 80% des produits qui existent actuellement dans les rayons des supermarchés libyens sont turcs.
La Tunisie espère voir ses échanges commerciaux avec ce marché s’intensifier davantage afin de retrouver le niveau de 2010. Déjà, le volume des échanges de la Tunisie avec la Libye a atteint 1,7 milliard de dollars en 2019.

On rappelle aussi qu’au premier semestre 2018, le montant des exportations tunisiennes vers ce pays avaient atteint 900 millions de dinars (275 millions d’euros), soit près de 29% de plus que sur toute l’année 2017. Une progression encourageante, mais les acteurs économiques continuent de voir le verre à moitié vide.

La guerre civile libyenne de 2011 a impacté très négativement les entreprises tunisiennes présentes sur le territoire libyen. Considérée par certains dirigeants d’entreprises tunisiens comme un « eldorado », la Libye devint un pays peu propice et inadéquat aux affaires une fois la révolte contre le colonel Kadhafi entamée.
La quasi-totalité des usines tunisiennes présentes dans le pays durent fermer et leur personnel fut rapatrié en raison des risques sécuritaires majeurs. Pourtant, certaines entreprises tunisiennes avaient osé s’implanter en Libye en 2012, une fois la révolution contre Kadhafi achevée!

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,332SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles