AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelEzzar persiste et signe : "Je suis toujours à la tète de...

Ezzar persiste et signe : « Je suis toujours à la tète de l’UTAP »

Le président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) Abdelmajid Ezzar a déclaré, jeudi, qu’il est toujours à la tête de l’organisation agricole en dépit de la décision prise, mercredi, par des membres du conseil central de lui retirer la confiance et d’élire à son poste Noureddine Ben Ayed.

Dans une déclaration téléphonique à Tap, Ezzar a affirmé qu’il exerce toujours ses activités dans son bureau au siège de l’UTAP, précisant que le travail se poursuit normalement au sein de l’organisation. Le responsable a également annoncé qu’un recours sera porté devant la justice contre cette décision.
Le quorum (50+1) n’a pas été atteint mercredi, a indiqué Ezzar, qualifiant la réunion de mercredi « d’illégale » selon le statut de l’organisation et notamment son article 8.

Dans un autre communiqué publié, mercredi, et non signé par Ezzar, l’UTAP a estimé que la réunion tenue par certains membres de son conseil central est nulle et non avenue, vu les infractions aux Statut de l’organisation et l’absence du quorum. « Les décisions issues de cette réunion n’engagent en rien l’union agricole, « lit-on dans ce communiqué.
Dans le membre contexte, Ezzar a indiqué que certaines structures de l’UTAP comme le conseil central, le conseil exécutif, outre les agriculteurs, examineront la décision du conseil central réuni meredi et qui intervient avant la tenue des élections prévues au cours de l’année 2023.

Pour le membre du bureau exécutif de l’UTAP, chargé de l’économie sociale et solidaire, Kouraich Belghith, plusieurs tentatives ont eu lieu dernièrement, pour démettre le président de l’Union agricole, sans se référer à ses structures et à son statut.

La réunion du conseil central de l’UTAP tenue jeudi dernier, à Kairouan, sur invitation du président Abdelmajid Ezzar, était légitime, a affirmé, mercredi, Belghith dans une déclaration à l’agence TAP, estimant par contre que la décision prise par les membres du Conseil central réunis le même jour, constitue une tentative de putsch mal orchestrée. « Les autres organisations connaitront le même sort, si rien n’est fait pour dénoncer de telles tentatives », selon ses propos.

Belghith a en outre insisté sur l’indépendance de l’Union agricole estimant que ni la présidence du Gouvernement, ni celle de la République n’ont le droit d’influencer ses décisions.

Fakhreddine Torjemane, président de la coordination nationale pour la rectification du processus de l’UTAP avait appelé, lors d’une conférence de presse tenu le 08 février 2022, le ministre de l’agriculture, la présidence du gouvernement et le Chef de l’état, à geler et à dissoudre l’actuel bureau exécutif de l’organisation agricole.

Il a également appelé à intervenir pour sauver l’UTAP et à constituer une commission provisoire chargée d’organiser des élections anticipées en toute transparence et intégrité.

Le responsable a, également, appelé à amender le statut de l’UTAP, rappelant qu’il (statut) avait été amendé en 2018 « pour répondre aux intérêts personnels des membres du bureau exécutif actuel »

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,007SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -