“Facebooké”, jusqu’à ta mort et bien malgré toi

“Facebooké”, jusqu’à ta mort et bien malgré toi

par -

Ayant décidé de me désabonner de Facebook, pour de multiples raisons, dont le fait qu’il devenait chaque jour un peu plus un espace d’insultes, sous couvert de critiques et au nom de la démocratie, j’ai entamé les procédures pour supprimer mon compte personnel. Et quelle ne fut ma surprise de découvrir que la société de «Môssieur» Zuckerberg ne me permettait que de désactiver le compte, sans plus. En insistant, FB vous fait dire, par l’écrit, que pour supprimer votre compte par vous-même et de votre vivant, il faudrait que vous soyez mort et enterré, et encore ! Il faudrait aussi, toujours selon les conditions de suppression de compte personnel, que quelqu’un d’autre en informe FB et lui en apporte la preuve par procuration ! Prenez donc vos précautions et donnez procuration, dès maintenant, sinon toutes vos données resteront chez Mister Zuckerberg.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire