33 C
Tunisie
mardi 11 août 2020
Accueil La UNE Ghannouchi l’a échappé belle mais ses censeurs n’en démordent pas !

Ghannouchi l’a échappé belle mais ses censeurs n’en démordent pas !

Au grand dépit de l’a peu près centaine de députés qui cherchaient à le déloger du perchoir du Parlement, Rached Ghannouchi va continuer à officier à la tête de l’Assemblée des représentants du peuple, à la faveur d’un vote où ceux qu’on appelle déjà les « félons » ont joué un rôle déterminant et de la toute première grandeur. Et c’est par leur grâce qu’il l’a échappé belle, lui accordant d’une manière ou d’une autre 36 de leurs suffrages y compris 18 bulletins nuls et 2 blancs. Une arithmétique que vient s’ajouter et conforter les légions de députés d’Ennahdha et d’Al-Karama qui n’ont pas participé au vote mais à l’allégresse qui a déferlé sur cet ersatz de l’hémicycle sitôt connus les résultats du vote à bulletin secret. Quant au 97 parlementaires qui ont voté la motion de défiance, ils ne s’avouent pas vaincus, promettant de se regrouper dans une « Coalition des 97 » pour revenir à la charge et déposer une autre motion au travers de laquelle ils espèrent, cette fois-ci, faire beaucoup mieux qu’en ce jeudi 30 juillet.

Une date qui a été célébrée dans une atmosphère très jubilatoire par un Rached Ghannouchi manifestement ragaillardi, voire par endroits conquérant. Il a estimé que la séance plénière consacrée au vote de la motion de retrait de confiance est une « nouvelle victoire pour la démocratie tunisienne », précisant avoir accepté, volontairement, cette initiative étant convaincu que les députés doivent avoir le dernier mot. Il ne s’est quand même pas gardé de rappeler encore une fois que « je n’ai pas débarqué sur un char, j’ai été choisi parmi d’autres candidats ».

Le soutien de Ghannouchi à Mechichi

« Même si la confiance m’a été retirée aujourd’hui, cela n’aurait posé aucun problème compte tenu de ma conviction du principe d’alternance au pouvoir », a-t-il encore déclaré, soulignant le besoin de consacrer davantage la culture de la démocratie, de la liberté et du dialogue. « Les trois présidences », doivent se réunir autour d’une seule politique et d’un seul agenda, a-t-il préconisé.
Ghannouchi a, par ailleurs, fait part de la disposition du parlement à composer avec la présidence de la République et le nouveau gouvernement, affirmant que « le chef du gouvernement désigné, Hichem Mechichi, aura tout notre soutien ». Selon lui, les conflits et la divergence des points de vue observés pendant les plénières, constituent « un exercice de la démocratie et du pluralisme ».
Abordant le rendement du parlement, Ghannouchi a indiqué que les dernières statistiques font état d’une évolution de 30 pour cent enregistrée au niveau des activités de l’institution, comparé au parlement précédent.

A quand la prochaine ?

Le « Groupe des 97 » ne semble pas près de jeter l’éponge. Le président du groupe parlementaire de la Réforme, Hassouna Nasfi, a affirmé, dans une déclaration à Africanmanager que le changement à la tête du Parlement est indispensable, ajoutant qu’une autre motion de défiance serait déposée pour retirer la confiance à Rached Ghannouchi.
Il a estimé que le vote de 97 députés en faveur de la motion est un message clair adressé au président de l’ARP, soulignant avec force que le changement sera un « effort quotidien discontinu à l’enseigne du respect », selon ses dires.
Il a déploré que certains députés aient « manqué à leurs promesses et veulent continuer à travailler dans l’ombre », confirmant le bruit qui courait depuis hier selon lequel des députés ont été « retournés », après s’être engagés à voter la motion de retrait de la confiance à Rached Ghannouchi.

On se remémore à cet égard les déclarations rassérénantes de députés affirmant que la majorité absolue était dans la poche et revendiquant plus que les 109 voix requises. On ne sait pas ce qui s’était passé dans l’intervalle et comment les volte-face ont été arrachées, et les arrangements de dernière minute ont été négociés et conclus. Qalb Tounès en saurait-il quelque chose ?

LM

4 Commentaires

  1. L’on oublie que RG n’a obtenu que 16 voix pour et 97 contre.
    Ceci ne lui donne quand bien même pas beaucoup de crédibilité.
    Que maître corbeau reste perché il finira bien par lâcher le fromage!

  2. On crie au trahison,Ghannouchi a acheté des consciences des députés avec l’argent du Qatar, tout le monde le sais même la présidence, mais on ne peut rien faire, tant qu’Ennahdha existe, il n’ aura jamais de démocratie en Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,316FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,291SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles