17 C
Tunisie
mercredi 2 décembre 2020
Accueil La UNE Inédit : 55 % du budget 2021 iront à … 6 %...

Inédit : 55 % du budget 2021 iront à … 6 % de la population

La Tunisie, un pays qui vit au-dessus de ses ressources. Et surtout, un Etat injuste  qui pratique la ségrégation sociale. C’est l’incontournable constatation qui se  dégage de la lecture du budget de l’Etat pour 2021 et celui de 2021 n’est pas différent.

- Publicité-

A fin 2020, le total des ressources de l’Etat devrait être de 47,227 Milliards DT, dont 33 Milliards DT en fonds propres. 80,05 % de ces ressources propres et 56 % du total des recettes vont aux dépenses de gestion. Cela veut dire que les frais et charges de l’Etat bouffent plus de la moitié des ressources, et que l’Etat est mauvais gestionnaire. Pire. 72 % des dépenses de gestion vont aux salaires et autres rémunérations, qui représentent aussi 40,29 % de tout le budget de 2020 tel qu’il avait été mis l’année dernière. Pis encore, ces 19 Milliards DT ne sont que les salaires de moins de 65 mille fonctionnaires. Ces derniers reçoivent ainsi, à eux seuls, plus de 40 % du budget. Le reste,  toute  la population tunisienne, c’est-à-dire 11,505 millions de personnes, ne disposent que de 60 % du budget.

  • Tunisie, le pays de la discrimination sociale

Insensible à ces chiffres qu’il connaît très bien, le gouvernement tunisien continue pourtant de recruter et de gonfler les effectifs de l’Etat  au détriment du reste de la population.

Le projet du budget de l’Etat au titre de l’année 2021 prévoit le recrutement de 16.500 personnes dans plusieurs départements (éducation, intérieur, défense…). Selon le projet du budget de l’Etat, 6260 postes sont prévus dans le secteur de l’éducation dont 2986 concernent le recrutement d’instituteurs suppléants, 1000 postes  seront alloués au titre du  recrutement des enseignants suppléants du secondaire et 2574 postes réservés aux titulaires de la licence appliquée (promotion 2019).
Le ministère de l’Intérieur devra recruter 6000 diplômés des écoles de formation et 3344 postes sont réservés au ministère de la Défense au profit des diplômés des écoles militaires.
364 postes sont réservés au ministère de la Justice (244 postes de magistrats et 120 postes dans les services pénitenciers).
Par ailleurs, 50 diplômés de l’Ecole nationale d’administration, 18 diplômés de l’institut de l’économie douanière et fiscale et 15 diplômés de l’Ecole normale supérieure seront aussi recrutés outre 450 recrutements dans des postes divers.  

  • En 2021, 6 % de toute la population boufferont 16,5 % de tout le PIB

Enfin…l’Etat a pu déterminer le nombre de ses agents. Ils sont 644 872 agents publics « seulement » au cours de l’année 2021 (sans tenir compte d’environ 200 000 salariés supplémentaires dans les établissements publics et assimilés) », disait l’expert Walid Ben Salah. Et ce dernier d’ajouter, « une fonction publique avec une masse salariale « symbolique » de l’ordre de 20,118 millions de dinars, « seulement » au cours de l’année 2021, ce qui ne représente que 16,5% du produit intérieur brut pour l’année 2021, et une dépense salariale de 55 millions de dinars « seulement » par jour. Mais ce qui est aussi frappant … c’est le revenu individuel moyen par salarié qui, selon ces mêmes chiffres,  s’élève à 31.200 dinars bruts par an, charges sociales comprises, ce qui équivaut à 2.600 dinars bruts par mois, soit environ 1.600 dinars nets par mois, ce qui signifie le salaire mensuel net moyen pour un enseignant du secondaire au plus haut rang !.

Néanmoins, la plupart des secteurs publics vitaux se plaignent de la santé, de l’éducation, de la justice, de l’administration … etc. d’une grave pénurie de personnel qualifié et de main-d’œuvre, et d’une dégradation flagrante des services !!! »

Le décompte des fonctionnaires fait par l’expert est cependant loin d’être définitif. Il y a d’abord la loi adoptée juste à l’avènement  du mandat du gouvernement Mechichi, pour des recrutements exceptionnels à la fonction publique au titre de l’exercice 2021. Une loi vite appliquée avec la budgétisation de 16.500 nouveaux fonctionnaires. Et il y a ensuite, l’accord tout récemment signé par le chef du gouvernement et l’UGTT, pour l’intégration de 31 mille employés des chantiers dans la fonction publique [ar]. Jusque-là, le nombre des fonctionnaires de l’Etat deviendrait 692 mille 372.

Cela fera un taux d’emploi dans  la fonction publique de presque 6 % de la population tunisienne, ou soixante fonctionnaires publics pour chaque millier de citoyens tunisiens. Et avec ce nouveau décompte, la masse salariale augmentera aussi.

Haro sur la fonction publique et sur la discrimination sociale de ’Etat tunisien !

3 Commentaires

  1. c’est une situation catastrophique depuis 2011 et tout un chacun (de l’ugtt et des députes de l’opposition) ont profité pour faire recruter les leurs dans la fonction publique où le dicton dit si bien :  » mosmar fi hit » ..ce qui veut bien dire « clou indéboulonnable » et ce, qu’ils donnent un rendement où pas du tout car ils bénéficient en plus de salaires qui ont doublé depuis 2011 sur 14,15,et 16 mensualités, mais aussi de tous les avantages sociaux et en nature QUE LE SECTEUR PRODUCTEUR PRIVE NE DONNE PAS ….!! et voilà tout le problème REEL DU PAYS…qui est accentué par le fait que ces personnels du secteur public ont très peu de rendement et parfois pas du tout et pèsent donc très lourd sur le budget national…

  2. Un fonctionnaire payé à ne rien faire et qui exige 100% de la prime de rendement, de la prime de présence, de la prime du mouton de l’Aïd… et autres avantages en nature.

  3. Qui est responsable de cette destruction?
    1) La loi de l’amnistie générale promulguée par la sinistre Assemblée constituante
    2) L’UGTT qui ne pense qu’à son image et son assise populiste en défendant les titularisations, même parmi les plus incompétents et les plus médiocres de toute catégorie.
    3) La faiblesse des gouvernements successifs qui achètent la paix sociale en recrutant à tour de bras

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

105,502FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,381SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles