Japon : L’ex-patron de Renault-Nissan est libre, mais pas tiré d’affaire

Japon : L’ex-patron de Renault-Nissan est libre, mais pas tiré d’affaire

par -

La libération de Carlos Ghosn a été acceptée ce mardi 5 mars 2019 par le tribunal de Tokyo contre une caution de 8 millions d’euros. Incarcéré depuis plus de trois mois, l’ancien PDG du groupe Nissan-Renault sera interdit de quitter le territoire japonais.

Pour rappel,  le Franco-Libanais a été inculpé pour abus de biens sociaux, fraude fiscale et abus de confiance.

La famille de Carlos Ghosn a déclaré hier lundi 4 mars 2019 qu’elle va saisir les Nations Unies à cause du non respect de ses droits fondamentaux. Sa femme et ses enfants ont parlé de conditions de détention “aux règles moyenâgeuses“.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire