15 C
Tunisie
dimanche 29 novembre 2020
Accueil La UNE La Bourse se refait une santé au rebours de l’économie

La Bourse se refait une santé au rebours de l’économie

Pour un paradoxe, cela semble en être un, alors que l’Etat tunisien racle les fonds de tiroir, vivote même, et ne doit son (précaire) salut qu’à l’endettement, le secteur financier, bourse et banques en tête, sont logées à une bien différente enseigne. Le marché boursier, après quelques évolutions en dents de scie, a repris une tendance résolument haussière, notamment durant la semaine du 17 au 21 février 2020.

- Publicité-

Selon l’analyse hebdomadaire de l’intermédiaire en Bourse, Tunisie Valeurs, hormis la séance de vendredi bouclée sur une note quasi-stable, toutes les séances se sont inscrites en territoire positif. L’indice de référence cumule ainsi, une progression appréciable de 0,7% sur la semaine. La performance annuelle du Tunindex est portée à 0,65%. Cependant, le constat est peu reluisant sur le front des échanges. Le marché continue à souffrir d’un assèchement des liquidités en raison, notamment de la concurrence des placements monétaires. Une enveloppe de 14,4 MD a été échangée sur la semaine, soit une moyenne quotidienne de 3 MD.

Mais c’est sur toute l’année 2019 que les résultats sont plus conséquents, en ce sens que les indicateurs d’activité des sociétés cotées en bourse au titre de l’exercice dont il s’agit font ressortir une hausse de 8,7% du revenu global par rapport à l’année 2018, pour atteindre 17,9 milliards de dinars contre 16,5 milliards de dinars.

D’après les données publiées par la Bourse des Valeurs mobilières de Tunis (BVMT), sur les revenus des sociétés cotées pour le quatrième trimestre de l’année 2019, par rapport à l’année 2018, 60 sur 80 sociétés ont publié leurs résultats au 21 janvier 2020, date butoir pour la déclaration.

Les sociétés qui ont dévoilé leurs résultats financiers ont augmenté à 79 entreprises à fin janvier 2020, à l’exception de la Société Maghreb International Publicite, la seule à ne pas avoir publié ses résultats. Selon la BVMT, 75% des entreprises qui ont communiqué leurs résultats financiers (60 sur 90 sociétés cotées) ont amélioré leurs revenus par rapport à la même période de l’année précédente.

20 sociétés vedettes

La part dans le revenu global des 20 sociétés qui composent le Tunindex20 s’élève à 10,5 milliards de dinars et représente 59% du revenu global, en hausse de 12,2% par rapport à la même période de l’année écoulée. Dans le secteur bancaire, le produit net bancaire (PNB) cumulé des 12 banques cotées a progressé de 13,4% et atteint 4 954MD en 2019, contre 4 367MD sur l’année 2018. Le revenu net de Leasing cumulé des 7 sociétés de leasing cotées a très légèrement régressé de – 0,3% par rapport à l’année 2018, pour atteindre 446MD contre 448MD. La tendance haussière du secteur financier a aussi profité aux 4 compagnies d’assurances cotées qui ont émis des primes pour un montant global de 816MD contre 758MD, en hausse de 7,7%.

Le revenu du secteur financier qui domine la capitalisation boursière, a atteint 6 656MD contre 6 192MD durant l’année 2018, et progressé à un rythme comparable à celui du revenu global, soit 7,5%.

L’agroalimentaire à l’avenant

Dans le secteur des biens de consommation, le revenu global des trois grands groupes opérant dans l’agroalimentaire (Poulina Group Holding, Délice Holding et SFBT) a progressé de 10% pour passer de 4 534MD à 4 124MD. Quant au chiffre d’affaires global des quatre concessionnaires automobiles, il n’a progressé que de 2,6% durant toute l’année 2019, atteignant 1 079MD contre 1051MD durant la même période de l’année 2018. Dans le secteur des services aux consommateurs, le chiffre d’affaires global des deux enseignes de la grande distribution a augmenté de 7,2% durant l’année 2019 pour atteindre 1 615MD contre 1 506MD durant l’année 2018.

En somme, les revenus de huit secteurs sur neuf sont en progression, et c’est le secteur Matériaux de Base qui a réalisé la meilleure performance avec 14,3%, talonné par le secteur des biens de consommation avec 12,1%. Le secteur pétrole et gaz affiche par contre une régression de -3,9%. Onze sous-secteurs ont inscrit des performances positives. Les meilleures reviennent aux produits ménagers et de soins personnels avec 28,7%, à la chimie (17,8%) et aux Banques (13,4%).

TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,375SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles