14 C
Tunisie
lundi 18 janvier 2021
Accueil Actualités La Chambre des intégrateurs des réseaux télécom appelle à revoir les chiffres...

La Chambre des intégrateurs des réseaux télécom appelle à revoir les chiffres sur les emplois créés dans le secteur

La Chambre nationale des intégrateurs des réseaux télécom (CNIRT) appelle à revoir et bien étudier les chiffres sur le nombre des emplois créés dans le domaine des TIC, qui ont été annoncés par les autorités officielles dans le cadre de l’élaboration du nouveau plan stratégique Tunisie digitale 2021-2025″D’après les autorités officielles, près de 43 mille 500 nouveaux emplois ont été créés durant la période de 2016 à 2019, dans les domaines des TIC ventilés entre 22 mille 600 emplois pour le marché local et 20 mille 900 emplois pour l’offshoring », a indiqué la chambre dans un communiqué publié sur sa page Facebook.En contrepartie, la Chambre qui releve de l’UTICA, pense que  » ces chiffres méritent une révision, du fait que d’autres données nous orientent vers un chiffre global qui ne dépasse pas les 10 000 emplois créés pendant la période indiquée « .

- Publicité-

Contacté par l’Agence TAP, le président de la Chambre des intégrateurs des réseaux télécoms, Taoufik Halila a précisé que « le nombre de 43 mille 500 nouveaux emplois créés dans le secteur de TIC est annoncé dans le cadre des réunions consacrées à l’élaboration du plan stratégique Tunisie digitale 2021-2025, auxquelles la chambre a pris part, ce qui est irraisonnable, et contradictoire avec les extrapolations réalisées par la CNIRT ».

 » Nos estimations, qui sont basées sur une étude de la Banque Mondiale intitulée  » Diagnostic de l’économie numérique de la Tunisie (DECA)  » publiée en janvier 2020, donnent un nombre de près de 10 mille emplois crées durant la période 2016-2019, soit une moyenne estimée à 2500 nouveaux emplois par an « .Selon cette étude qui s’appuie aussi sur des données de l’INS, en 2017, la part des emplois dans le secteur des TIC par rapport à l’emploi total dans le secteur privé, était de 3,6 %. La branche d’activité  » Information et Communication  » a créé en 2017, des emplois à hauteur de 2 044 alors que la moyenne annuelle est 1 203 durant la période 2011-2016.

Le président de la chambre a rappelé que la moyenne annuelle des diplômés (différentes catégories, cadres, diplômés, licences, mastères et ingénieurs) est de l’ordre de 11 mille, estimant que près de 500 diplômés vont constituer leurs propres projets ( des startups), 1000 diplômés vont partir à l’étranger et près de 2500 seront employés dans le secteur privé, soit en totalité une moyenne de 4000 diplômés qui deviennent actifs annuellement.  » Ce constat nous obligent à attirer l’attention sur la nécessité de bien étudier les causes de la contradiction des chiffres relatifs à la création des emplois dans le domaine des TIC.

Il importe aussi, d’examiner les causes de la non exécution des projets inscrits au plan stratégique Tunisie digitale 2016-2020 et de prévoir des solutions afin de bien préparer le nouveau plan stratégique Tunisie digitale 2021-2025 « .Les réunions des commissions chargées de l’élaboration du plan stratégique Tunisie digitale 2021-2025 ont démarré depuis octobre 2020. Les parties prenantes sont constituées du ministère des technologies de la communication et de la transformation digitale, de la chambre des intégrateurs des réseaux télécoms, des autres ministères concernés ainsi que d’autres institutions gouvernementales, telle que la BCT . Ces réunions devront prendre fin en janvier 2021 pour aller vers la 2 ème phase relative à la préparation des projets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

105,822FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles