17 C
Tunisie
lundi 28 septembre 2020
Accueil Actualités La commission parlementaire de la jeunesse et de l’éducation adopte la proposition...

La commission parlementaire de la jeunesse et de l’éducation adopte la proposition de loi relative aux dispositions exceptionnelles pour le recrutement dans le secteur public

La commission parlementaire de la jeunesse, des affaires culturelles, de l’éducation et de la recherche scientifique a adopté, mercredi, la proposition de loi relative aux dispositions exceptionnelles pour le recrutement des diplômés du supérieur dans le secteur public, et qui sera présentée ultérieurement au bureau de l’ARP et discutée en plénière.
Le vice-président de la commission Abderazek Aouidet a indiqué dans une déclaration à la TAP que la proposition de loi a été adoptée , après avoir recueilli 35 signatures de députés en mars 2020 et introduit quelques modifications.

La commission avait approuvé lors d’une réunion tenue la semaine dernière, le premier article de cette proposition de loi qui stipule que les recrutements seront répartis en tranches annuelles successives pour les diplômés de l’enseignement supérieur sans-emploi qui sont au chômage depuis 10 ans et plus et inscrits dans les bureaux d’emploi, selon un classement établi en fonction de l’année d’obtention du diplôme et l’âge du diplômé .
Par ailleurs, la commission a adopté la version modifiée de l’article 2 qui stipule que les diplômés du supérieur sans emploi qui sont au chômage depuis moins de 10 ans et âgés de plus de 35 ans doivent bénéficier d’un recrutement immédiat.

Un membre de chaque famille dont tous les membres sont au chômage sera recruté en vertu de l’article 3 de cette loi . A ce titre, les députés ont souligné la nécessité de supprimer les termes  » diplômés du supérieur sans-emploi » afin de faire bénéficier un plus grand nombre de jeunes non diplômés.

Les députés ont également adopté l’article 4 de cette proposition de loi après avoir convenu d’apporter quelques modifications pour renforcer le taux de recrutement dans la fonction publique des personnes à besoins spécifiques à 5 pour cent au lieu de 2 pour cent .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,645FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,307SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles