La gouverneure de Nabeul : « La situation était effectivement sous contrôle,...

La gouverneure de Nabeul : « La situation était effectivement sous contrôle, au départ »

par -
Nabeul : Les eaux pluviales s’infiltrent dans cinq hôtels

La gouverneure de Nabeul, Salwa Khiari, revenant sur ses déclarations polémiques affirmant que « la situation est sous contrôle », a réaffirmé que c’était effectivement le cas alors que les pluies n’étaient pas si intenses dans la matinée avant de devenir torrentielles atteignant les 300 millimètres à Béni Khalled.

S’exprimant sur Mosaïque fm, elle a expliqué que, scientifiquement et au regard du statut climatique de la Tunisie, personne ne pouvait prévoir des précipitations de l’ordre de 300 millimètres en l’espace de deux heures, ajoutant, que « si tel était le cas, l’état d’urgence aurait été déclaré, interdisant aux citoyens de quitter leurs domiciles ».

La gouverneure a indiqué, d’autre part, qu’aucune route n’est à l’heure actuelle coupée autrement que par les mouvements de protestation organisés par les citoyens à Bouargoub et Grombalia, assurant que « nous les comprenons, et l’Etat n’abandonnera jamais ses citoyens ».

En outre, elle a précisé que l’indemnisation des dégâts commencera par les cas sociaux vulnérables sur la base des évaluations faites par les délégués et les « omdas ». Les autres suivront, a-t-elle dit.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire