AccueilActualitésLa JICA au secours de la lutte contre la pêche illicite en...

La JICA au secours de la lutte contre la pêche illicite en Tunisie

Un accord de don pour le projet de construction de 2 navires de surveillance de pêche illicite sera conclu entre le ministère tunisien de l’Agriculture et de la pêche el l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA). 

- Publicité-

La pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) est un problème mondial et ses répercussions économiques et écologiques sont considérables. Le secteur de la pêche en Tunisie est également concerné par ce fléau, et les pêcheurs se trouvent confrontés à une diminution des réserves halieutiques et à une forte baisse de leurs revenus depuis de nombreuses années. Ce sont en particulier les pêcheurs artisanaux qui en subissent lourdement les conséquences, et la pandémie du covid-19 n’a fait qu’aggraver leur situation. 

Afin de renforcer les capacités tunisiennes à faire face à la pêche illicite et soutenir les pratiques de la pêche durable, ce projet contribuera à la réalisation de l’Objectif 14 des ODD « Gestion de la vie aquatique ». Le financement, d’un montant de 1 milliard 209 millions de yens soit l’équivalent de 31 MDT), sera destiné à construire/acquérir deux navires de surveillance d’approximativement 27 m de longueur et de 100 tonnes. Ces navires assureront des opérations de surveillance sur les côtes tunisiennes en réponse aux exigences nationales et internationales.

Ce projet aura un effet de synergie avec les projets en cours de coopération de la JICA dans le domaine de la pêche, réalisés depuis 2005, et dont l’objectif est de rétablir l’écosystème maritime détruit par la pêche INN, consolider les bonnes pratiques de la cogestion des pêcheries et valoriser les produits halieutiques tunisiens. La JICA espère contribuer, à travers ces projets de coopération, à optimiser l’exploitation rationnelle des captures de pêche et au développement durable du secteur.

Par ailleurs, il est à rappeler qu’en 2019, la TICAD 7 (Tokyo International Conference on African Development) a émis les recommandations en faveur du développement de l’économie Bleue sur le continent africain. Ce projet de don est inscrit parmi les interventions de la JICA pour la réalisation de cette initiative en collaboration avec le gouvernement tunisien. Pays hôte de la TICAD 8 en 2022, la Tunisie aspire à devenir un modèle de l’économie bleue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,723FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,477SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles