AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelLa LTDH appelle Kaies Saied à refuser les lettres de créance du...

La LTDH appelle Kaies Saied à refuser les lettres de créance du nouvel ambassadeur américain Joey Hood

La Ligue tunisienne des Droits de l’Homme (LTDH) a appelé le président de la République Kais Saied à refuser les lettres de créance de l’ambassadeur américain désigné Joey Hood suite à ses déclarations « portant préjudice à la souveraineté nationale et qui sont contraires aux usages diplomatiques ».

S’exprimant devant le Sénat américain, l’ambassadeur désigné a affirmé son intention de mettre le pays sur la voie de la stabilité, appelant l’administration américaine à utiliser tous les moyens de pression pour rétablir le processus démocratique tunisien. Il a exprimé sa détermination à faire en sorte pour que les prochaines élections législatives soient transparentes et inclusives.
Il a appelé à une coopération avec l’Armée tunisienne pour renforcer les droits humains dans le pays. Un discours jugé contraire aux usages diplomatiques et à la convention de viennes sur les relations diplomatiques(1961) et qui tend à diviser les Tunisiens, dénonce la Ligue.

Dans une déclaration publiée dimanche à l’issue de la réunion de son conseil national les 30 et 31 juillet courant, la Ligue appelle à la coordination entre les différentes composantes de la société civile tunisienne pour la publication d’une position commune condamnant l’ingérence étrangère dans les affaires internes du pays. Elle affirme, dans ce sens, son attachement aux droits des peuples à l’autodétermination garantis par les textes internationaux.

La Ligue s’est dite confiante en l’Armée tunisienne et son allégeance à la patrie, en réponse aux propos de l’ambassadeur américain qui sollicite la coopération de l’institution militaire pour consolider les droits humains en Tunisie.

La Ligue appelle, dans sa déclaration, les représentants de la diplomatie américaine et à leur tête le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères Antony Blinken ainsi que l’ambassadeur désigné à éviter la politique de chantage adoptée pour intervenir dans la décision nationale tunisienne.
La Ligue précise que son appel à refuser la nomination de Joey Hood nouvel ambassadeur à Tunis s’explique, également, par ses déclarations favorables à la normalisation avec l’entité sioniste.

Vendredi, la chargée d’affaires à l’ambassade américaine à Tunis Natasha Franceschi, a été reçue au siège du ministère des Affaires étrangères pour lui faire part de l’indignation de la Tunisie suite au communiqué du secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères (Anthony Blinken) et des déclarations « inacceptables » de l’ambassadeur américain désigné en Tunisie Joey Hood sur le processus politique tunisien.
Des déclarations en totale contradiction avec les principes contenus dans la convention de Vienne et qui ne reflètent pas la nature des relations unissant les deux pays, regrette le département dans un communiqué.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,001SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -