17 C
Tunisie
jeudi 4 mars 2021
Accueil Actualités La PDG de Tunisair appelle l'UGTT à intervenir de toute urgence auprès...

La PDG de Tunisair appelle l’UGTT à intervenir de toute urgence auprès de la CNSS

La PDG de Tunisair, Olfa Hamdi a appelé, vendredi, l’UGTT à intervenir auprès de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), en sa qualité de membre de son conseil d’administration, afin de lever toute saisie sur les comptes de la société Tunisie Catering.

- Publicité-

Dans une lettre adressée au secrétaire général de l’UGTT, Nouredine Taboubi, dont une copie est parvenue à TAP, la PDG de la compagnie nationale l’a exhorté à intervenir de toute urgence afin de lever toute saisie sur les comptes de la société spécialisée dans la fourniture de restauration,  » Tunisie Catering « , qui est rattachée à Tunisair et d’attendre la fin du confinement qui paralyse le marché tunisien.

 » Le sort de Tunisair demeure dans une certaine mesure, tributaire des choix de la centrale syndicale. Il est impératif de trouver un terrain d’entente pour pouvoir travailler ensemble dans la cohésion sociale « , peut-on lire dans cette lettre.

Evoquant la saisie conservatoire effectuée par la société TAV Tunisie sur les comptes des sociétés du groupe Tunisair, Hamdi a estimé que le volume des dettes de Tunisair envers cette société qui exploite les aéroports Enfidha/Hammamet et Monastir/Habib Bourguiba,  » ne justifie aucunement la décision de saisie « .

La lettre de la PDG de Tunisair qui occupe ce poste depuis le début de l’année 2021, intervient, quelques heures, après la suspension d’une grève prévue, ce vendredi, à l’appel de l’UGTT, et ce, suite à la saisie conservatoire effectuée par la société TAV Tunisie sur les comptes bancaires de la compagnie Tunisair, en vue du recouvrement de 8 millions d’euros (29 MD), sur un total de dettes de 20 millions d’euros (65,6 MD).

Cette grève a, en effet, été suspendue suite à un accord trouvée, ce matin, entre la partie gouvernementale et l’UGTT en vue de tenir une séance de négociation, à la Kasabah, selon le secrétaire général de l’Union régionale de l’Ariana, Mohamed Chebbi.

Cette séance de négociation qui est actuellement, en cours entre le chef du gouvernement, Hichem Mechichi et le secrétaire général de l’UGTT, Nouredine Taboubi, en présence du ministre du Transport, Moez Chakchouk, devrait trancher sur la poursuite ou la suspension de la grève.

Selon Olfa Hamdi, une éventuelle grève pourrait paralyser l’approvisionnement de la Tunisie en vaccins anti-Covid 19, sans compter que la compagnie pourrait accuser des pertes de 11, 8 millions de dinars, ce qui est de nature à entraîner une chute de ses actions en bourse.

Plus tôt dans la journée, une réunion s’est tenue, à Tunis, entre le ministre du transport et de la logistique, Moez Chakchouk, et les représentants du groupe Tunisair, de l’OACA et de la société « TAV Tunisie », lors de laquelle, il a été décidé de lever immédiatement de toutes les saisies conservatoires sur les comptes des sociétés du groupe Tunisair.

IL a été également, décidé au cours de cette séance, d’entamer les négociations entre la société TAV Tunisie et le groupe Tunisair, pour déterminer le montant de l’ensemble des dettes et s’accorder sur leur rééchelonnement, d’une part, et entre cette société et l’OACA, pour fixer le montant des contributions sociales non versées et se mettre d’accord sur leur paiement, ainsi que pour examiner la situation des agents de l’OACA, mis à la disposition de « TAV Tunisie », d’autre part.

Il a été enfin, convenu de signer les accords relatifs au rééchelonnement des dettes, le vendredi 26 février 2021, à 15 heures au siège du ministère du transport, en présence de toutes les parties présentes.

1 COMMENTAIRE

  1. il vaut mieux que le président de la république charge l’UGTT de former un gouvernement pour deux ans avec plein pouvoir pour redresser les sociétés publiques presque en faillites remettre le pays au travail et résoudre toutes les crises qui traversent le pays depuis 10 ans et mène une guerre sans merci contre les spéculateurs la corruption le marché parallèle la contrebande et l’assainissement des finances publiques

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,470FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles