AccueilPresse localeLa Tunisie propose des «alternatives» aux réformes exigées par le FMI

La Tunisie propose des «alternatives» aux réformes exigées par le FMI

Le gouvernement a décidé que, dès l’année prochaine, la compensation  ira  uniquement à ceux qui la méritent, a affirmé, mardi, son porte-parole Nasreddine Nsibi.

Cité par Mosaïque fm, il a ajouté que le Fonds monétaire international est en train d’étudier le dossier de la Tunisie, en attendant le début effectif des négociations, estimant que le dossier soumis au FMI est  susceptible de résoudre les problèmes du pays et d’apporter des solutions concrètes permettant à la Tunisie d’affronter ses dépenses pendant les quatre ou cinq prochaines années, selon la même source.

Le porte-parole, a indiqué que la Tunisie a présenté au FMI des solutions alternatives permettant la maîtrise des salaires sans les baisser et la valeur de  la compensation sans la supprimer.

Le gouvernement œuvrera à lutter contre l’abus de la compensation, en la réservant à ses bénéficiaires. Il a annoncé, dans ce même contexte, qu’une plateforme numérique sera mise en place, dans ce sens, par les ministères de la Technologie de l’information et les Affaires sociales.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,002SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -