30 C
Tunisie
lundi 28 septembre 2020
Accueil Afrique L'Algérie veut réévaluer l'accord de libre-échange avec l'UE

L’Algérie veut réévaluer l’accord de libre-échange avec l’UE

En discussion depuis 2005, l’Algérie a déclaré dimanche soir vouloir réévaluer son accord d’association avec l’Union européenne qui prévoit l’entrée en vigueur d’une zone de libre-échange (ZLE) début septembre.
Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a en effet demandé au ministre du Commerce Kamel Rezig de « procéder à une évaluation (…) du dossier sur l’accord d’association avec l’Union européenne (UE) qui doit faire l’objet d’une attention particulière, faisant valoir nos intérêts pour des relations équilibrées », selon un communiqué publié à l’issue d’un Conseil des ministres.
Et pour cause, la mise en place de la ZLE est la cible de critiques de dirigeants politiques, d’économistes et de patrons algériens, qui dénoncent une balance commerciale Algérie-UE largement en défaveur de l’Algérie.
Les accords commerciaux signés par l’Algérie « ont maintenu, durant des années, l’économie nationale dans un état de dépendance et de consommation continue de tout ce qui est importé », déplorait alors Kamel Rezig, le ministre algérien du Commerce, cité par la presse locale, lors d’un colloque en février dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,653FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,306SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles