AccueilLa UNELe carburant, combien ça coûte en Tunisie et ailleurs?

Le carburant, combien ça coûte en Tunisie et ailleurs?

Les prix du pétrole brut, qui ont connu cette année, à l’échelle internationale,  une hausse sans précédent en raison de la guerre russo-ukrainienne et des fortes pressions inflationnistes dans tous les pays du monde, suscitent encore de nombreuses inquiétudes en raison de leurs répercussions directes sur le pouvoir d’achat des citoyens, notamment en ce qui concerne le coût de l’électricité et du carburant.

Selon le site Internet « globalpetrolprices », le prix moyen de l’essence dans le monde, jusqu’au 11 juillet, a atteint 1,44 (dollars américains) le litre.

Il est évident que ce prix varie d’un pays à l’autre, de sorte que les  prix dans les pays riches sont plus élevés par rapport aux pays pauvres, tandis que  ceux  dans les pays producteurs et exportateurs de pétrole sont beaucoup plus bas.

D’après  la même source, la différence de prix de l’essence dans les différents pays est due aux subventions gouvernementales pour  le carburant  et aux taxes.

Tous les pays du monde achètent du pétrole aux mêmes prix, mais imposent ensuite des taxes différentes, ce qui entraîne des prix de détail différents pour l’essence.

Une compensation « record »

En Tunisie, par exemple, le coût des subventions accordées par l’Etat pour l’approvisionnement en énergie est de l’ordre de 2,8 milliards de dinars, soit l’équivalent de (933 millions de dollars) pour cette année.

L’Etat tunisien alloue environ 5,1 milliards de dinars pour financer les besoins du pays en hydrocarbures, électricité et gaz, qui ont été fixés sur la base d’un prix moyen du pétrole de 75 dollars le baril de type «Brent » et d’un taux de change moyen du dollar de 2,92, selon le rapport budgétaire 2022.

Officiellement,  l’État subventionne les carburants à 95% et est considéré parmi les pays qui subventionnent les prix des carburants à un coût qui dépasse la moitié du budget alloué aux dépenses d’investissement.

Le gouvernement a, en effet,  mis en place  un programme de réforme visant à atteindre les prix réels des carburants d’ici 2026, tout en prenant des mesures parallèles pour protéger les groupes vulnérables et un soutien direct à ceux qui le méritent.

Classement international et arabe de la Tunisie

Selon les dernières données du site Global Petrolprices, la Tunisie se classe 11ème dans le monde arabe en termes de prix des carburants les moins chers et 24ème au niveau international, avec l’équivalent de 0,75 dollar le litre d’essence.

Le Venezuela est le pays le moins cher au monde en termes de prix du carburant, à 0,022 $ le litre, et Hong Kong est le pays le plus cher au monde, à 3 024 $ le litre.

Dans le monde arabe, le prix du carburant en Libye  est le plus bas jamais enregistré à 0,031 dollar le litre, suivi de la Syrie avec 0,286 dollar, de l’Algérie avec 0,313 et du Koweït avec 0,341.

Selon les mêmes données, le Maroc et la Jordanie sont en tête de liste des prix de l’essence les plus chers du monde arabe.

Enième augmentation sous peu

Il est à noter que dans les prochains jours, il est prévu que les prix des carburants seront  majorés, d’autant plus que chaque augmentation d’un dollar le baril entraîne des besoins de financement supplémentaires pour le système des hydrocarbures, de l’électricité et du gaz d’environ 140 millions de dinars par an.

La dernière augmentation des prix du carburant  remonte au 14 avril, le prix de l’essence sans plomb de haute qualité a été augmenté de 110 millilitres, l’essence sans soufre de 95 millimes par litre, et l’essence normale majorée  de 85 millimes par litre.

Alors que le prix de l’essence sans plomb « premium » a augmenté de 240 millimes par litre, et l’essence sans soufre « premium » a augmenté de 210 millimes par litre.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,020SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -