AccueilAfriqueLe Maroc veut acquérir des drones et missiles chinois

Le Maroc veut acquérir des drones et missiles chinois

Les Forces armées royales marocaines (FAR) sont intéressées par les missiles et bombes à guidage de précision de fabrication chinoise, rapporte Tactical Report, précisant que Rabat négocie également l’achat de drones Wing Loong 1 et Wing Loong 2. L’année dernière, le Maroc a acquis le système chinois de défense aérienne à longue portée FD-2000B ainsi que le Dôme de fer israélien, un système de surveillance et de contrôle.

Engagé dans une dynamique de modernisation de son armée depuis quelques années, le royaume a déjà acheté plusieurs systèmes de défense modernes auprès des États-Unis, de la France, de la Turquie et d’Israël, devenant une puissance militaire majeure dans la région, dans un contexte de tensions avec l’Algérie avec qui il mène une course à l’armement.

Les deux pays ne cessent d’augmenter leurs budgets militaires. Cette année, Rabat a affecté 11 milliards de dollars aux dépenses militaires, contre 5,1 milliards en 2021. De son côté, l’Algérie prévoit de consacrer 23 milliards de dollars pour ses dépenses militaires en 2023, soit le double de son budget militaire de cette année. Le pays envisage de négocier des achats d’armes auprès de la Chine, de la Turquie et de l’Iran pour ne plus dépendre de la Russie.

Selon un classement de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), le Maroc faisait partie, à fin juin 2021, des 40 plus grands importateurs d’équipements militaires dans le monde. Le royaume importe 90 % de ses armes des États-Unis, 9,2 % de la France et 0,3 % du Royaume-Uni, selon le SIPRI.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,018SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -