AccueilActualitésLes stations d'assainissement recourront désormais au traitement tertiaire des eaux usées

Les stations d’assainissement recourront désormais au traitement tertiaire des eaux usées

Le chef du gouvernement chargé d’expédier les affaires courantes Youssef Chahed a annoncé, jeudi, que toutes les stations d’assainissement de la République devront désormais recourir au traitement tertiaire des eaux usées afin d’éviter la pollution.

- Publicité-

Ce procédé permettra de founir des ressources additionnelles en eaux qui seront utilisées dans l’agriculture et d’améliorer la qualité de l’eau de mer dans les régions qui souffrent de problèmes environnementaux en raison de la pollution des plages, causée par le rejet des eaux usées.

Inspectant le projet de déviation des eaux traitées des stations d’assainissement vers la mer à travers un déversoir situé dans la zone d’El Hissiane à Kalaat Landalous (gouvenorat de l’Ariana), Chahed a souligné la réutilisation des eaux usées traitées moyennant le traitement tertiaire dans environ 10 stations d’assainissement respectivement à Mahdia, Sousse, Meknassi, Mezzouna, Bir Lahfey, Tazarka, Maamoura et Mornaguia, dans l’attente de sa généralisation au reste des stations.

Il a pris connaissance des travaux du projet de déviation des eaux usées des stations d’assainissement vers la mer par le déversoir dans la région d’EL Hissiane, entré en exploitation en juin 2019 pour le coût de 125 millions de dinars. Il s’est intéressé, dans ce cadre, au système d’écoulement des eaux traitées sur une distance de 6 kilomètres dans la mer par t ledit déversoir, ce qui a permis de réduire la pollution des plages de la banlieue nord, à la faveur de l’amélioration de la qualité de l’eau de mer, notamment dans la région de Raoued (gouvernorat de l’Ariana).

Le projet précité procurera plus de 80 millions de m3 d’eaux traitées pour les utiliser dans les périmètres irrigués agricoles.

Le chef du gouvernement chargé d’expédier les affaires courantes a souligné, à cette occasion, le démarrage des études relatives à la réalisation d’une station d’assainissement similaire dans la banlieue sud, laquelle oeuvrera, également, à réduire la pollution dans des régions, telles que Rades, Ezzahra et autres ainsi qu’à améliorer la qualité de l’eau de mer au profit des estivants, en plus de la mobilisation de ressources additionnelles en eaux au profit du secteur agricole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,576SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles