AccueilPresse localeL’ex Bâtonnier Mahfoudh : La dissolution des partis  signerait l’arrêt de mort de...

L’ex Bâtonnier Mahfoudh : La dissolution des partis  signerait l’arrêt de mort de la démocratie

La Tunisie a aujourd’hui  besoin d’un dialogue qui conduit  à l’instauration d’une charte républicaine déterminant  les orientations de la prochaine phase de transition,  a déclaré l’ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats, Mohamed Fadhel Mahfoudh.

Ila a ajouté sur Mosaiquen fm, que les Tunisiens n’ont pas d’autres choix que le dialogue. « On a des traditions dans le dialogue et les organisations nationales sont pour le principe, mais c’est la méthodologie qui pose problème », a-t-il dit. 

« Pour moi, le climat politique actuel n’est pas propice à l’organisation d’un référendum ou d’élections (…) Le président de la République aurait dû réformer l’ISIE et le Conseil supérieur de la magistrature, au lieu de les dissoudre », a-t-il dit.

Mahfoudh a, également, indiqué que la dissolution des partis politiques par décret  porterait  le coup de grâce à la République et à la démocratie en Tunisie.

Enfin,  Mahfoudh a critiqué les positions de l’actuel bâtonnier de l’Ordre des avocats, Ibrahim Bouderbala, pour sa position  sur  le  dialogue national, proposé par Kais Saïed. Il a ajouté que Bouderbala aurait dû consulter  ses pairs  avant de trancher sur le sujet.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,996SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -