AccueilAfriqueLibye: Le GNA rejette la trêve annoncée par le maréchal Haftar

Libye: Le GNA rejette la trêve annoncée par le maréchal Haftar

Le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) basé à Tripoli a refusé, jeudi 30 avril 2020, la trêve décidée unilatéralement la veille par le maréchal Khalifa Haftar, l’homme fort de l’est du pays, affirmant qu’il ne lui faisait « pas confiance ».

- Publicité-

Le 24 avril, l’ONU et l’Union européenne avaient appelé les deux camps rivaux en Libye à une trêve pour le mois de jeûne musulman du ramadan, qui débutait le jour même.

Répondant à cet appel, le maréchal Haftar a annoncé mercredi « la cessation des opérations militaires ».

Les combats n’ont toutefois pas cessé au sud de Tripoli et des explosions continuaient d’être entendues depuis le centre de la capitale après cette annonce, selon des journalistes de l’AFP sur place.

Le GNA, reconnu par l’ONU, a indiqué jeudi dans un communiqué qu’il poursuivrait sa « légitime défense », en s’attaquant « à toute menace où qu’elle soit et en mettant fin aux groupes hors-la-loi », en allusion aux forces rivales.

Selon le GNA, tout cessez-le-feu a besoin de « garanties et de mécanismes internationaux » pour surveiller son application et documenter les éventuelles violations.

Accusé par ses détracteurs de vouloir instaurer une nouvelle dictature militaire près d’une décennie après la chute du régime de Mouammar Kadhafi, le maréchal avait annoncé lundi avoir obtenu le « mandat du peuple » pour gouverner la Libye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,434SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles